Daniel Rosenweg : le monde des complémentaires santé, "c’est un peu une jungle"

Daniel Rosenweg, journaliste et auteur de "Le livre (très) noir des mutuelles : comment elles profitent de votre argent", aux éditions Albin Michel, était l’invité d’André Bercoff le 8 décembre 2021 sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-14h, "Bercoff dans tous ses états".

complémentaires santé
Daniel Rosenweg invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

"Le terme exact pour les mutuelles est complémentaires santé" précise Daniel Rosenweg, . "À l’origine ça s’appelait les sociétés de secours", continue-t-il. "Tout le monde parle de mutuelle parce qu'historiquement, elles étaient sur la place". "L’idée c’était de venir en aide aux ouvriers, en particulier, qui, lorsqu’ils avaient un accident de la vie, un accident du travail, une blessure, etc., se retrouvaient, du jour au lendemain, sans ressources", explique-t-il. "On a créé des pots communs dans lesquels on allait piocher pour aider ces personnes qui se retrouvaient en difficulté", ajoute l’auteur de Le livre (très) noir des mutuelles : comment elles profitent de votre argent.

"Vous avez le régime obligatoire", explique le journaliste. "Il y en a 7 en France. mais le principal est l’assurance maladie", explique Daniel Rosenweg. "Vous allez consommer des soins chez un dentiste, à l'hôpital, etc. l’assurance maladie vous rembourse en gros 79% du coût de la facture que vous avez généré". Daniel Rosenweg explique au micro de Sud Radio que "si vous êtes salarié c’est obligatoire" d’être couvert par une complémentaire santé. "En revanche, si vous êtes non-salariés, indépendants, retraités, etc., c’est optionnel", explique-t-il.

Daniel Rosenweg : "Comparer 30 contrats entre eux, c’est mission impossible"

"Selon que vous avez une complémentaire santé ou pas, vous aurez un complément de remboursement" explique Daniel Rosenweg. Il s’agit du "remboursement de ce qu’on appelle le ticket modérateur". "Selon la complémentaire santé que vous avez choisie ou pas choisie, vous serez plus ou moins bien remboursés", explique l’auteur de Le livre (très) noir des mutuelles : comment elles profitent de votre argent au micro de Sud Radio.

"Ce matin je regardais encore un peu", raconte Daniel Rosenweg, "je suis tombé sur un comparateur de mutuelle". "Il expliquait qu’il comparait 40 mutuelles et il y avait 1.600 contrats", continue-t-il. "Cela faisait en gros 30 contrats par mutuelle santé". "Vous allez à la complémentaire X, elle vous proposera 30 contrats différents", schématise le journaliste. "Déjà, comprendre le contenu d’un contrat c’est compliqué, aller comparer 30 contrats entre eux, là c’est mission impossible", juge-t-il.

Les complémentaires santé "ne sont pas rentables pour nous"

Pour Daniel Rosenweg, le monde des complémentaires santé, "c’est un peu une jungle". Il y a un grand "nombre d’acteurs même si ils ont été divisés par 5 depuis 20 ans", juge-t-il. "Aujourd’hui on a 439 complémentaires santé en France", explique-t-il. Celles-ci "offrent toutes des produits qui de plus en plus se ressemblent parce qu’ils sont de plus en plus encadrés, mais on les habille pour qu’ils aient l’air différents", juge l’auteur de Le livre (très) noir des mutuelles : comment elles profitent de votre argent.

Pour Daniel Rosenweg, les complémentaires santé "ne sont pas rentables pour nous, parce quand on cotise 100 euros hors taxe, on ne récupère au mieux que 79 euros. Cela peut descendre à 62 euros quand ce sont les sociétés d’assurance privées". "Elles peuvent être rentables en revanche pour elles", juge-t-il. "Il n’y a qu’à voir le trésor de guerre qu’elles se sont constitué au fil des années", explique Daniel Rosenweg. "En santé, vous avez 27,6 milliards d’euros qui sont conservés à titre prudentiel par ces mutuelles et institutions de prévoyance en trésor de guerre", explique-t-il. Selon le journaliste, il y a "50 de ces sociétés qui ont un trésor de guerre 5 fois supérieur à ce qu'exige la réglementation".

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

 

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !