"Le rire de Cabu" : l'exposition prend ses quartiers à Toulouse

Ce 3 mai, c’est la Journée mondiale de la liberté de la presse. La question est d’actualité avec la guerre en Ukraine et la façon dont le régime de Poutine a muselé les médias en Russie pour ne subir aucune opposition.

Le rire de Cabu
L'exposition "Le rire de Cabu" est à Toulouse et Montpellier jusqu’au 19 juin 2022. (c) AFP

À Toulouse, à l’Hôtel de Région, s’ouvre aujourd’hui l’expo "Le rire de Cabu", célèbre dessinateur abattu lors de l’attaque de son journal Charlie Hebdo. 400 dessins dont beaucoup d’inédits sont présentés au public, 400 dessins qui démontrent que le dessinateur avait une liberté totale dans son expression.

Le parcours est organisé autour de huit thèmes d’inspiration : "Les personnages de Cabu", "La France de Cabu", "Les présidents de Cabu", "Les people de Cabu", "Les combats de Cabu", "Le panthéon de Cabu", "La méthode à Cabu" et "La Trèfle de Cabu".

 

 

Après Paris, "Le rire de Cabu" s'installe à Toulouse et Montpellier

L’exposition "Le rire de Cabu" a vu le jour d’abord à Paris. C’était en 2020. Mais Covid et confinements obligent, elle n’est pas restée longtemps ouverte. Pour la première fois, elle est présentée à Toulouse.

"Carole Delga a publié sur la façade de la Région les caricatures… Moi, ça m’a émue. J’étais en plein procès Charlie Hebdo. Et tout d’un coup, je me dis : 'cette liberté-là qu’au eue la présidente de la Région, c’est quelqu’un à qui j’écrirai'. Je lui ai écrit une petite lettre en disant : 'Madame, j’aimerais bien que l’exposition vienne à Toulouse'. Et la réponse a été oui", raconte Véronique Cabu, la veuve du dessinateur.

"Cabu est toujours en résonnance avec notre actualité"

Politique, sport, religion, environnement… Tous les sujets intéressaient Cabu. Ses dessins parus dans la presse, 400, dont beaucoup d’inédits, frappent d’abord par leur étonnante actualité. Jean-François Pitet était un ami de Cabu, il est le commissaire de l’exposition :

"C’est pour ça qu’on a des choses qui vont parler de problèmes dans la société française, d’inégalités sociales, de racisme, de désertification des campagnes… Tous ces dessins-là participent à nous faire comprendre que ce dessinateur, qui était né en 1938, qui avait commencé sa carrière à 15 ans, est toujours en résonnance avec notre actualité".

Cette exposition, "Le rire de Cabu", est à voir à Toulouse et Montpellier jusqu’au 19 juin 2022.

 

Anton

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !