Trouver le bon équilibre entre émotivité et rationalité, les conseils de Brigitte Lahaie

On dit souvent que les femmes sont émotives tandis que les hommes rationalisent. Dans l’ensemble c’est plutôt vrai. Du moins c’est ce que beaucoup de couples hétérosexuels constatent au quotidien. Madame aura besoin d’exprimer longuement ses émotions et monsieur tentera de lui proposer une solution concrète.

Le Love Conseil de Brigitte Lahaie
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Si l’on se rapporte aux neurosciences, l’hémisphère droit du cerveau correspond au domaine artistique, émotionnel et non verbal tandis que l’hémisphère gauche est plus analytique, rationnel et verbal. En règle générale, le gauche est plus développé chez les femmes et le droit chez les hommes. Curieux non ?

Des Êtres d’émotions

Mais si l’on pousse plus loin nos investigations, il semblerait en fait que l’homme ait plus de mal à dire ses émotions tandis que la femme trouvera tout de suite les mots pour exprimer ce qu’elle ressent. Ainsi l’homme faute de savoir dire, agit. L’homme utilise donc sa rationalité pour gérer son émotivité en cherchant par exemple à avoir le dernier mot. Ainsi plus un homme cherche à montrer qu’il a raison, plus d’une certaine manière il tenterait de réguler une émotion ou en tout cas de diminuer la pression que son cœur, mis à mal, a provoqué. La femme, elle, pourra pleurer plus facilement et n’hésitera pas à piquer une crise de nerf, pour faire baisser la pression. Ce que certains appellent grossièrement "hystérie" est en fait juste une soupape de sécurité.

Comme quoi, cela prouve bien que nous sommes l’un et l’autre des êtres d’émotions mais nous n’avons pas les mêmes outils pour aboutir à une bonne intelligence émotionnelle.

Le rôle de l’éducation

Cette dynamique est d’autant plus vraie que dès l’enfance, le petit garçon sera souvent nié dans ses émotions. La petite fille en revanche peut se trouver valorisée dans les siennes mais beaucoup moins dans sa rationalité. Heureusement au fil du temps, chacun apprendra à trouver le bon équilibre entre rationalité et émotivité. Mais l’essentiel serait d’accepter nos différences afin de mieux comprendre notre partenaire. Si chacun y met du sien, le couple s’en sortira grandi…

Brigitte Lahaie