S’épanouir grâce au Tao, les conseils de Brigitte Lahaie

Le Tao est la philosophie du juste milieu. Dans son enseignement, il y a deux manières de s’épanouir et de s’élever spirituellement. Et il ne prétend pas que l’une soit meilleure que l’autre.

S’épanouir grâce au Tao
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Avez-vous déjà entendu parlé de « voie humide/voie sèche » ? Cette expression est parfois utilisée dans le Tantra, mais je préfère évoquer le Tao qui est plus proche de cette idée. La voie sèche prône plutôt un dépassement de nos désirs. Et bien sûr, en devenant abstinent on permet à notre énergie de s’élever. Tandis que la voie humide prône la relation à deux, avec la sexualité mais aussi une bonne entente du couple, sur tous les plans. Et ce détail est essentiel puisqu’il ne s’agit pas de faire l’amour pour s’élever spirituellement… Il faut aussi communiquer psychiquement, vraiment, pouvoir être au diapason sur le plan émotionnel, intellectuel, bref être au diapason sur tous les plans. C’est un vaste programme et c’est ce qui me fait dire souvent que le couple est un véritable parcours initiatique. Au fond, la voie sèche est sans doute beaucoup plus simple.

Le Tao : utiliser la sexualité pour s’ouvrir au monde

Ce qui me plaît tout particulièrement dans cette théorie à laquelle j’adhère, c’est que cela nous permet de mieux utiliser notre énergie. Par exemple, si on a une forte énergie sexuelle, cette philosophie nous permet de mieux nous canaliser.

L’un des exercices consiste à mieux utiliser son souffle. La « kundalini » est une énergie puissante qui se loge à la base de notre colonne vertébrale créant la fameuse colonne d’air de bas en haut. Car le souffle, c’est la vie. Dieu créa l’homme en soufflant. On respire donc on vit. Et on parle de son dernier souffle.

Alors déjà, faites l’amour en pensant à votre respiration et déjà vous serez dans la voie humide. Après tout, ce qui compte, c’est le chemin, pas l’arrivée. Vous verrez que peu à peu vous ferez l’amour beaucoup plus à l’unisson. Surtout si vous savez inspirer et expirer ensemble. Vous pourrez alors vous servir de la sexualité pour vous épanouir. Dans un premier temps, vous apprendrez à vous ouvrir aux autres, ensuite à vous donner aux autres, puis à donner aux autres. Vous comprendrez mieux le yin et le yang : c’est-à-dire les symboles féminins et masculins. Vous vous éloignerez définitivement de la sexualité consommatrice, cette pulsion d’avidité première. Vous serez dans la sexualité qui relie.

Brigitte Lahaie

A lire aussi : En quoi consiste le tantra ?

Et retrouvez Brigitte Lahaie sur la page Facebook de l'émission !