Exhibitionnisme, une source de plaisir ? La réponse de Brigitte Lahaie

Se mettre en scène avec caméra ou webcam est peut-être LE fantasme par excellence. Mais que cache cette attirance pour l’exhibitionnisme ?

Exhibitionnisme, une source de plaisir ? La réponse de Brigitte Lahaie
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Le fantasme de l’exhibitionnisme est celui qui permet en s’exhibant d’exister aux yeux de tous. Le monde serait de plus en plus narcissique alors se montrer nu, et mieux encore en pleine action sexuelle est sans nul doute la meilleure manière de se faire remarquer.

L’exhibitionnisme ou le besoin d’exister

De nombreux sites depuis YOUPORN rencontrent un certain succès, comme ce site où l’on filme son visage en gros plan au moment de l’orgasme. D'ailleurs le porno dit « amateur » est devenu légion.

Evidemment depuis toujours, l’être humain se sent surtout exister à travers le regard de l’autre, je devrais dire des autres. S’il y a cinquante ans, seuls les artistes pouvaient espérer être regardés, lus ou écoutés par le plus grand nombre, à notre époque, grâce aux nouvelles technologies, chaque individu en a la possibilité. Alors presque tout le monde en joue. Ce qui explique entre autres le succès des réseaux sociaux.

Quand le plaisir vrille à l’addiction

Si certains en jouent pour leur plus grand plaisir, d’autres se font prendre au piège. Quand se filmer et s’exhiber avec une webcam apporte du plaisir tout va bien. Sauf que pour un grand nombre de personnes cela provoque un mal-être grandissant qui risque d’entraîner ensuite une addiction. Car ces personnes pensaient que cette exhibition leur apporterait un mieux-être alors qu’elles s'exposent en réalité aux jugements, aux raillements mais aussi au risque d'être totalement ignorées.

Mes conseils

En fait, il faut savoir que ce fantasme n’apporte pas une meilleure estime de soi. On devrait plutôt dire que c’est l’inverse, il faut être bien avec soi-même et responsable de sa sexualité pour en tirer du plaisir.

Les nouvelles technologies sont intéressantes mais pas toujours simples à maîtriser et vous pourriez regretter par la suite certaines de vos fantaisies sexuelles qui resteraient sur internet de manière indélébile. Veillez à ce que ce fantasme vous apporte du plus et non du moins…

Et bien sûr, attention à la vengeance par images sexy ou le « revenge porn ». Bien que, soyons clair, le problème vienne de celui qui fait fuiter les images, vous risquez de souffrir terriblement.

Donc si vous avez envie de vous filmer, faites-le sur votre smartphone, ne mettez rien sur internet et ne transmettez ces images qu’à des proches en qui vous avez toute confiance, c’est-à-dire finalement peut-être personne.

Brigitte Lahaie

 

A lire aussi : Fantasme : quand parle-t-on de comportement pervers ?

Et retrouvez Brigitte Lahaie sur la page Facebook de l'émission !