Assouvir son fantasme BDSM, les conseils de Brigitte Lahaie

Si le fantasme du sadomasochisme reste un fantasme assez marginal (moins de 5% de la population française) en revanche le fantasme du « sm soft » est beaucoup plus répandu. Surtout depuis le succès phénoménal d’un certain livre érotique. Alors parlons-en !

Le Love Conseil de Brigitte Lahaie
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

BDSM c’est pour « bondage, domination, sado-masochisme ». On a l’impression que tout est à mettre dans le même panier néanmoins, ne confondons pas menottes, bandeaux et autres liens qui servent à s’attacher et le bondage qui lui consiste à ficeler tout le corps.

Le bondage, une pratique réservée à un public averti

Le bondage est tout de même une pratique assez particulière qui tout demande d’abord et surtout un peu d’expérience. Elle peut provoquer une réelle panique pour celui ou celle qui se retrouverait ligoté.e. En effet, le fait d’être totalement immobilisé peut faire monter des angoisses profondes qui n’ont évidemment plus rien à voir avec l’excitation. L’expérience peut même être terriblement traumatisante. Donc je ne conseille pas de commencer par là...

Les menottes, une illusion de domination

En revanche, les menottes sont beaucoup moins dangereuses. Cela permet un jeu de domination/soumission assez ludique. La personne qui se retrouve menottée devra donc subir les caresses sans pouvoir réagir. L’état de soumission augmente chez certain.es l’excitation mais cet état permet aussi de se donner l’autorisation d’avoir plus de plaisir puisqu’on n’est plus responsable de rien. En quelque sorte, on déconnecte de tout pour se laisser aller entre les mains du maître ou de la maîtresse. Ce lâcher-prise est bénéfique pour accéder à une plus grande jouissance. Quant à celui des deux qui peut profiter du partenaire menotté, il ressent un sentiment de toute puissance qui peut aussi renforcer son excitation. Mais attention, dans ces jeux-là, en général chacun a sa préférence. Alors tentez de manière très douce au début et si vous ne supportez pas la soumission ou la domination, vous le saurez tout de suite. L’idéal serait évidemment de pouvoir inverser les rôles de temps en temps. Le bandeau sur les yeux est également intéressant puisqu’il met plus encore l’autre à la merci de son amant.e.

Brigitte Lahaie