single.php

Jean-Loup Izambert : "l’Union européenne, c’est la guerre totale"

Par Jean Baptiste Giraud

L’Union européenne, une grande mascarade ? Pour en parler, Jean-Loup Izambert, journaliste indépendant, était l’invité d’André Bercoff mercredi 15 mai sur Sud Radio, pour son livre Bilan noir : l’Union européenne contre la France publié aux éditions Jean-Cyril Godefroy.

Jean-Loup Izambert sur l'Union européenne, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.
Jean-Loup Izambert sur l'Union européenne, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Les élections européennes approchent. Le vote des Français et des citoyens des autres Etats membres va-t-il avoir un impact sur le fonctionnement de l’Union européenne ? Non, pour le journaliste indépendant Jean-Loup Izambert.

Des élections européennes qui ne servent à rien

Nous sommes en guerre depuis 1945. Et le principal ennemi de l’Union européenne, ce sont les Etats-Unis. Voila le postulat du dernier livre de Jean-Loup Izambert, Bilan noir : l’Union européenne contre la France publié aux éditions Jean-Cyril Godefroy. "Ce livre est la première partie d’une enquête que j’ai faite sur l’Union européenne. […] Elle est contre la France par sa conception, son organisation. Le Parlement européen n’a aucun pouvoir pour changer les choses. Il n’est là que pour modifier les virgules de la Commission européenne" explique-t-il sur Sud Radio.

Des propos de bon augure quelques semaines avant les élections européennes. "Rien ne va changer. Tout a été conçu dès le départ pour donner un semblant de légitimité, de démocratie, à des décisions qui sont prises entre les dirigeants de la Commission européenne et du Conseil européen, qui ne sont pas élus, et sur lesquels les gens n’ont aucun pouvoir" ajoute le journaliste sur Sud Radio.

L’Union européenne, c’est la guerre

Pour Jean-Loup Izambert, l’Union européenne, c’est la guerre sous toutes ses formes. "On a la guerre économique, la guerre financière menée par les Etats-Unis contre l’Union européenne. Leur intérêt est d’assurer leur hégémonie en déclin sur l’Europe de l’Ouest et l’Europe centrale. Il n’y a pas que la guerre militaire" lance Jean-Loup Izambert, expliquant que le business, c’est aussi une guerre. Comme c’est le cas avec l’Ukraine.

Pourquoi l’Europe ne se défend-elle pas ? "Cela vient du fait dont a été conçue au départ l’Union européenne. Les pères fondateurs ont dissimulé l’ingérence des Etats-Unis dans la construction européenne. Quand on lit la documentation officielle sur les pères fondateurs, de 1936 à 1945, leur parcours tient en quelques lignes. Certains ont eu des liens très étroits pendant la guerre avec les Etats-Unis" conclut-il sur Sud Radio.

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff du lundi au jeudi  à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
13H
12H
10H
09H
08H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/