single.php

Guillaume Pitron : "Le 21ème siècle sera celui des terres rares"

Par Jean Baptiste Giraud

Guillaume Pitron, journaliste et spécialiste de la géopolitique des matières premières, était l'invité d’André Bercoff sur Sud Radio le mercredi 6 septembre 2023 dans "Bercoff dans tous ses états".

Guillaume Pitron
Guillaume Pitron, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Comme l’explique Guillaume Pitron, l’impact environnemental positif de la dématérialisation est un mythe.

 

Guillaume Pitron : "Dire ‘je vais me débarrasser de papier’, c’est trop beau"

"Lorsqu’on parle du numérique, il y a trois discours forts qui viennent s’adjoindre. Tout d’abord, il y a la transparence. En Estonie, l’État le plus numérisé du monde, il y a cette idée qu’on va rendre la vie administrative beaucoup plus transparente grâce à la traçabilité de tout ce que fait l’administration. Il y a ensuite la fluidité de la vie au quotidien grâce au numérique. Et enfin, il y a l’environnement : ‘tout ce qui est numérique est bon pour la planète’. C’est d’ailleurs le discours tenu par le gouvernement français dans sa feuille de route 'Numérique environnement' de 2021 où il est dit : 'la transition écologique sans le progrès numérique n’est pas possible'.

Sauf que l’enfer est pavé de bonnes intentions. Je ne consomme plus de papier certes, mais à la place je vais épuiser l’électronique, je mets les centres de données et des câbles souterrains et sous-marins. Et pour les câbles il faut du cuivre. Et pour refroidir les centres de données il faut de l’électricité. L’électricité, elle vient d’une centrale solaire, quelle bonne nouvelle ! Mais pour une centrale solaire il faut des métaux. Donc, dire ‘je vais me débarrasser de papier’, c’est trop beau pour être dit de manière simple. Derrière la dématérialisation il y a toute une infrastructure, tout un écosystème matériel qui est fait de groupes miniers, de groupes producteurs d’électricité, de compagnies qui déploient des câbles au fond des océans. Ces infrastructures sont souvent invisibles, impalpables, elles n’ont pas d’odeur, de couleur… mais elles président à nos vies. Donc, on n’a rien dématérialisé du tout. En dématérialisant, on matérialise autrement."

 

"Dans les 30 prochaines années nous allons consommer autant de cuivre que l’humanité a consommé en 70.000 ans"

Selon Guillaume Pitron, l’humanité n’a jamais consommé autant de papier. "La numérisation ne s’est pas traduite par une moindre consommation de papier, pas du tout. Comme on reçoit et envoie plus de mails, on va aussi plus les imprimer. Autre exemple : les postiers se plaignent que leur métier va disparaître. Mais aujourd’hui, les postiers sont devenus des livreurs. Ils ne livrent plus des enveloppes qui pèsent 20 g mais des colis qui pèsent plusieurs kilos. Le e-commerce génère une soif d’acheter plein de choses, qui sont livrées emballées dans quoi ? Du papier, du carton. Et parfois c’est surdimensionné par rapport au poids ou aux dimensions de l’objet. Donc, on n’a jamais utilisé autant de papier."

"L’Agence internationale de l’énergie a produit un rapport passionnant dans lequel elle dit : ‘si on veut tenir les objectifs de l’Accord de Paris, il faudra qu’en 2040 on produise 42 fois plus de lithium qu’en 2020’. Le cuivre est un grand métal de la transition numérique et énergétique, il est nécessaire pour faire transiter l’électricité dans les réseaux à haute tension. Et bien, dans les 30 prochaines années nous allons consommer autant de cuivre que l’humanité a consommé en 70.000 ans. Et 25% à 40% de notre consommation des 30 prochaines années sera captée par les besoins de la transition énergétique. Donc, ce sont des chiffres colossaux. Si le 19ème siècle était le siècle du charbon et le 20ème siècle le siècle du pétrole, le 21ème siècle sera lui aussi le siècle du charbon et du pétrole, mais aussi le siècle des terres rares."

 

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff chaque jour à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/