single.php

Emmanuelle Darles : "Les chiffres de la mortalité ont été manipulés frauduleusement"

Par Jean Baptiste Giraud

Emmanuelle Darles, auteure du livre "Ne touchez pas à nos enfants: Masque, mesures sanitaires, vaccins anti-Covid19 : l'impact chez les enfants", était l'invitée de "Bercoff dans tous ses états" le 4 mai 2023 sur Sud Radio.

Emmanuelle Darles
Emmanuelle Darles, invitée d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Emmanuelle Darles revient d’une visite au Parlement européen, où une poignée de députés ont écouté son discours sur le prétendu impact désastreux des mesures anti-Covid-19 sur les enfants. "On y était effectivement hier avec notamment Louis Fouché et Vincent Pavan, qui font partie du Conseil scientifique indépendant. On a été très bien reçus. Il n’y a pas eu foule de députés. Ils ont été ouverts et plutôt positifs et attentifs", a-t-elle commenté.

 

Emmanuelle Darles : "Il n’y a aucun bénéfice à vacciner les personnes qui ne sont pas touchées par une épidémie"

"On a fait croire aux parents que leurs enfants étaient un potentiel danger pour eux-mêmes. On les a traités de super-spreaders. On a commencé à les masquer, on a confiné la population au niveau général. Et puis, 50% des 12-17 ans ont été injectés avec des injections géniques expérimentales. Au niveau physiologique on voit qu’il y a un impact qui est plus grave encore que le Covid. Il y a eu une forte hausse de pneumopathologies, qui ont causé bon nombre d’hospitalisations pour bronchite et asthme.

 


Si on veut comparer le bénéfice à la maladie elle-même, sur 2021 et 2021, on a 324 hospitalisations d’adolescents âgés de 10 à 19 ans. Et dans les données de l’ANSM, il y a 892 cas graves. Et quand on dit cas graves, c’est aussi des décès. Des myocardites aigues, des AVC, des paralysies faciales… Quasiment trois fois plus. On voit bien qu’il n’y a aucun bénéfice à vacciner les personnes qui ne sont pas touchées par une épidémie. Mais aussi et surtout à leur insuffler un sentiment de terreur. On a aujourd’hui une augmentation de quasiment 300% de gestes suicidaires chez les adolescents âgées de moins de 15 ans. La saturation des hôpitaux psychiatriques en toujours en augmentation", a déclaré Emmanuelle Darles.

"Une fille a développé une mycose de la bouche à cause du masque"

Selon Emmanuelle Darles, l’obligation du port du masque à l’école a eu des conséquences graves pour certains enfants. "Quand on change leur quotidien avec des protocoles sanitaires tous les quinze jours, comme cela a été fait, ce n’est pas possible. On a affaire à des enfants jeunes, de 6 ans. Ce ne sont pas des adolescents de 18 ans. Ce qui ressort de mes entretiens avec les parents, c’est une très grande souffrance qui a été causée par ces protocoles sanitaires. À titre d’exemple, on a eu l’histoire d’une fille de 6 ans qui a dû se nourrir pendant deux mois à la paille parce qu’elle a développé une mycose de la bouche, due au masque. Moi-même, mon fils est tombé dans le mutisme après qu’on lui a demandé de remettre son masque après chaque bouchée à la cantine."

 


Emmanuelle Darles conteste aussi la surmortalité des personnes âgées. "Dans les statistiques, la surmortalité est présente chez les personnes de plus de 65 ans avec un pic autour de 80 ans. C’étaient des personnes en état d’extrême fragilité. Les chiffres ont d’ailleurs été manipulés frauduleusement : on ne distingue plus les morts du Covid et les morts avec le Covid. C’est pour ça que Santé publique France refuse l’accès aux données sur la mortalité par cause. Avec Vincent Pavant, on a réussi à nous procurer les données brutes de l’ANSM. On y apprend que depuis le début, il y a l’échec vaccinal. Et l’évènement indésirable grave le plus fréquent, l’une des premières causes de décès, c’est la mort subite. L’ANSM le savait avant même l’adoption du Pass sanitaire. Mais l’ANSM n’avait jamais communiqué par rapport à ça."

 

 

À lire aussi :

Retrouvez “Le face à face” d'André Bercoff chaque jour à 12h30 dans "André Bercoff dans tous ses états" Sud Radio.

L'info en continu
22H
21H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/