single.php

Électricité : que se passe-t-il en Europe ?

Pourquoi l’électricité est-elle devenue aussi chère ? Pour en parler, André Merlin, ancien président et fondateur de RTE, était l’invité d’André Bercoff jeudi 30 mai sur Sud Radio.

André Merlin, sur la crise de l’électricité, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.
André Merlin, sur la crise de l’électricité, invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

André Merlin a créé et dirigé RTE, le réseau transport électricité. Le témoin idéal pour illustrer la crise énergétique qui sévit en France, et en Europe. Qui ne se plaint pas de l’explosion de sa facture d’électricité ?

Électricité : l’un des plus grands systèmes au monde

"L’électricité ne se stocke pas, et il faut en permanence équilibrer la balance entre l’offre et la demande". Voici comment André Merlin définit RTE, le réseau transport électricité qu’il a créé et dirigé. "Ce réseau est français mais il est interconnecté avec les autres réseaux européens. C’est un des plus grands systèmes d’interconnexion dans le monde", ajoute André Merlin sur Sud Radio, qui remonte la création de ce réseau au lendemain de la Première Guerre Mondiale.

Une belle machine, somme toute, qui se trouve aujourd’hui un peu grippée, et au coeur de l’actualité depuis l’explosion des prix de l’électricité, depuis les polémiques sur le nucléaire, depuis la guerre Russie-Ukraine également. Qu’est donc devenu le marché européen de l’électricité ? "Il n’y a pas un seul marché pour l’ensemble de l’Union européenne, mais un marché par État membre. Et chaque marché obéit aux règles de la directive européenne, l’acte unique", précise André Merlin.

Pourquoi les prix ont explosé

"Dans chaque pays, vous avez une bourse d’électricité. Je l’ai créée en 2001. Le prix de marché peut être différent d’un pays à l’autre. Nous avons, en 2006, réalisé le premier couplage de marché de l’électricité entre la France, la Belgique et la Hollande. Maintenant ces couplages sont étendus à l’ensemble de l’Union européenne. Il s’agit de prendre en compte la possibilité d’importer de l’électricité venant de pays voisins. Ces capacités d’importations sont limitées physiquement. Dans le cas de la France, au centre, on a une capacité d’interconnexion de 15 gigawatts. Soit la puissance de quinze réacteurs nucléaires", précise-t-il.

Un discours de technicien, assez pointu, mais qui révèle l’origine de la crise que nous vivons aujourd’hui. "Il y a eu une conjonction de trois phénomènes : la dépendance excessive de l’Allemagne au gaz russe, une hydro-électricité très mauvaise dans les pays du nord de l’Europe, et le défaut générique apparu fin 2021 sur le parc nucléaire français", conclut-il sur Sud Radio. L’origine de la crise…

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez “Le face à face” d’André Bercoff du lundi au jeudi  à 13h dans Bercoff dans tous ses états Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
09H
08H
07H
05H
04H
23H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/