Syrie : les États-Unis bombardent un convoi lié au régime de Bachar el-Assad

Drapeau syrien (©Joseph Eid - AFP)
Drapeau syrien (©Joseph Eid - AFP)

Pour la seconde fois en un peu plus de cinq semaines, les États-Unis s’en sont pris directement au régime syrien ce jeudi, tout près de la frontière jordanienne.

Si Donald Trump a pu laisser entendre lors de sa campagne qu’en tant que président des États-Unis, sa position vis-à-vis du régime de Bachar el-Assad serait plus souple que celle de Barack Obama, ses premiers mois à la Maison Blanche montrent pour l’instant… l’inverse. En effet, l’attaque chimique de la localité rebelle de Khan Cheikhoun en avril dernier a visiblement bouleversé la donne dans l’esprit de Donald Trump, qui avait ordonné une réplique militaire contre la base aérienne syrienne d’Al-Chaayrate dans la nuit du 6 au 7 avril.

Un convoi jugé trop dangereux pour des rebelles soutenus par Washington

Près d’un mois et demi après cette attaque, un responsable américain de la Défense indique à l’AFP ce jeudi que l’armée américaine a de nouveau frappé, bombardant cette fois un convoi lié au régime syrien à proximité de la frontière jordanienne. Ce convoi, jugé menaçant pour des forces de la coalition contre l’État Islamique, "n'a pas répondu" aux avertissements visant à l'empêcher "de s'approcher trop près de forces de la coalition à At-Tanf", un camp de rebelles syriens soutenus par les États-Unis et leurs alliés.

(Avec AFP)

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article
Vous devez être connecté pour réagir
Les rubriques Sudradio