single.php

La gauche et le travail : "Darmanin est-il pris d'une crise de wokisme ?" dénonce Aurélien Taché

Aurélien Taché, député EELV du Val d'Oise, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Aurélien Taché NUPES
Aurélien Taché, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 15 septembre 2023, dans “L’invité politique”.

Mobilisation contre la réforme des retraites, grogne dans la rue comme à l'Assemblée, quelle réponse à la fermeté du gouvernement, projet de loi asile immigration : Aurélien Taché a répondu aux questions de Patrick Roger.

Aurélien Taché - retraites : "L'État va chercher des économies sur dos des travailleurs"

Aurélien Taché confirme son opposition à la réforme des retraites, qui veut, d'après lui, "que l'État se désengage du système des retraite et finance moins de social". "Car Monsieur Macron a plein d'autres choses à payer, comme les baisse d'impôts pour ses amis, pour les entreprises". "L'État va donc chercher des économies sur dos des travailleurs", dénonce le député. Le gouvernement devrait mieux "lire les rapports du Conseil d'Orientation des Retraites". "On s'aperçoit que, si l'État continue à financer au même niveau les retraites, du fait qu'il y ait moins de fonctionnaires, on serait déjà équilibrés".  "Tout ça, c'est du pipeau, c'est une réforme pour faire plaisir à Monsieur Macron ! Dans son schéma d'épanouissement personnel, il avait besoin d'une réforme où il y a du bruit et où il passe enforce".

Aurélien Taché souhaite "recadrer le débat" : "On a entendu tout et n'importe quoi" déplore-t-il. "Gérald Darmanin nous dit que la gauche n'aimerait pas le travail. Il est pris d'une crise de wokisme ?" s'indigne le député. "Il veut réécrire histoire ? Il a oublié que c'est la gauche qui a toujours été aux côtés des salariés pour que les usines ne ferment pas ? Que c'est la gauche qui fait des propositions pour augmenter les salaires ? La gauche n'aime pas l'exploitation humaine mais le travail ! Elle fait des proposions pour qu'on se sente bien au travail et qu'il paie. Monsieur Darmanin est très loin de tout ça". "S'il aime tant que ça les travailleurs, qu'il régularise le million de travailleurs sans papiers dans ce pays. On trouvera d'un coup de l'argent pour les retraites !"

"Darmanin cherche plutôt à bordéliser la majorité !"

Aurélien Taché affirme qu'il y aura "plus de monde dans la rue" pour la deuxième journée de mobilisation contre la réforme. "Les Français ont compris à quel point cette réforme est injuste, toutes les enquêtes d'opinion le démontrent. 93% des actifs, les retraités. On a même une majorité des Français favorables au blocage du pays ! Il y aura le maximum de gens dans la rue et ceux qui ne peuvent pas venir soutiennent les gréviste. On peut encore gagner si on s'y met tous". Si le pays est bloqué, l'opinion pourrait se retourner. "C'est ce que cherche Emmanuel Macron ! Ils ont toujours fait comme ça depuis qu'il est là, il veut diviser".

La réforme est arrivée en Commission et l'étude des près de 7.000 amendements a débuté, principalement déposés par la NUPES. Gérald Darmanin voit dans ce dépôt de milliers d'amendements une volonté de "bordélisation" du pays. "Gérald Darmanin cherche plutôt à bordéliser la majorité !", estime Aurélien Taché. "Il essaie de tendre les positions. Ne pas dire que la réforme est juste mais demander aux Français de travailler plus dur. C'est ça leur vision des choses ! Il a au moins le mérite de l'honnêteté". "On veut que le texte aille au bout, qu'on puisse aller au bout des débats et avoir un vote".

 

 

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/