Les 5 infos sports du week-end : Porsche s'impose au Mans, le premier titre de Pouille

La Porsche N.2 s'est imposée dimanche au 24H du Mans en profitant de la malchance de l'écurie Toyota

Chaque lundi, la rédaction de Sudradio.fr vous propose les cinq informations sportives qui ont marqué le week-end. Cette semaine, les déboires de Toyota font le bonheur de Porsche au Mans, le XV Tricolore s'enfonce en Afrique du Sud et Lucas Pouille s'impose à Suttgart.

AUTOMOBILE / Porsche au sommet, Toyota sur le bas côté 

Ils n’étaient pas prêts d’imaginer une telle désillusion. Les équipes de Toyota ont perdu toute chance de remporter les 24H du Mans, dimanche à mi-course alors qu’ils avaient réalisé le tour le plus rapide de l’histoire du circuit. Coup sur coup, les deux TS050 Hybrid qui occupaient la tête du classement général ont dû abandonner. Devant, Porsche en a profité pour remporter son troisième titre d’affilé au Mans. L'Allemand Timo Bernhard, et les Néo-Zélandais Brendon Hartley et Earl Bamber se sont imposés à bord de leur Porsche 919 Hybrid en prenant la tête à 67 minutes de la fin de la course. Derrière, un nom bien connu a animé le circuit : l’écurie Jackie Chan DC Racing avec son Oreca-Gibson N.38 arrivée deuxième mais avec une voiture d’une classe inférieure. C’est d’ailleurs le meilleur résultat jamais enregistré pour une LMP2 au Mans. Si Porsche ne remet pas les pieds au Mans l’année prochaine, comme cela est envisagé, Toyota aura peut-être enfin une chance de s’imposer. 

RUGBY / De pire en pire pour le XV de France 

On pensait que les Bleus avaient touché le fond la semaine dernière à Pretoria pour leur premier test-match en Afrique du Sud. Mais samedi, les joueurs de Guy Novès ont réussi à faire aussi mal, voire pire, en s’inclinant 37 à 15 à Durban face à l’Afrique du Sud. Si le XV Tricolore a parfaitement débuté son match par un essai de Scott Spedding, le reste n’a été qu’une longue purge. À la mi-temps, les Français étaient déjà menés de 16 points après deux buts de pénalités et un essai sur une interception. Si les Bleus ont un peu relevé la tête en deuxième mi-temps, notamment par l’intermédiaire de Damian Penaud, ils ont été incapables de concrétiser leur ballon et ont encaissé deux nouveaux essais sur des contres. Cette tournée d’été en Afrique du Sud commence à ressembler à un naufrage et le coup de gueule du président de la Fédération Bernard Laporte n’y change rien. 

TENNIS / La première fois de Lucas Pouille à Stuttgart 

Tous les signaux sont au vert pour Lucas Pouille avant Wimbledon. Le Français a remporté son premier tournoi sur gazon sur le circuit ATP, et le troisième de sa carrière. Dimanche, il s’est imposé face à Feliciano Lopez (4-6, 7-6, 6-4) à Suttgart en cumulant pas moins de 29 aces. C’est notamment grâce à ce service qu’il a réussi à renverser une situation bien mal embarquée sauvant quatre balles de break dans le deuxième set. Dans la dernière manche, il a su prendre la balle au bon moment pour faire le break à 2-2 et ne plus être inquiété. Au classement ATP, Lucas Pouille grimpe à la quinzième place et passe devant un autre Français Gaël Monfils. Jo-Wilfried Tsonga reste le numéro un tricolore après son retour dans le Top 10. 

FOOTBALL / Répétition générale avant le mondiale à la Coupe des confédérations 

La Coupe des confédérations vient de débuter dimanche en Russie, le prochain organisateur de la Coupe du monde de football. La compétition qui regroupe les vainqueurs des différentes coupes continentales ainsi que le champion du monde et le futur organisateur du mondial doit se terminer le 2 juillet. Pour les deux premiers matches, le Portugal n’a pas réussi à faire mieux qu’un match nul face au Mexique. Le Chili s’est lui facilement imposé 2 – 0 face au Cameroun. Si elle n’est pas la plus prestigieuse des coupes, cette compétition permet de voir en partie l’état de force des futurs favoris de la prochaine coupe du monde. Une indication à prendre avec des pincettes : la France s’est imposée en 2001 et en 2003 dans cette compétition avant de passer à travers le Mondial en 2002 puis l’Euro en 2004. 

GOLF / La victoire magistrale de Brooks Koepka à l’US Open

Brooks Koepka n’aura pas tremblé durant toute la semaine, squattant le haut du tableau jusqu’à dimanche. Pour la dernière journée de compétition, c’est avec la même sérénité, impressionnante à voir, que le joueur de 27 ans a remporté son premier tournoi du Grand Chelem. Brooks Koepka s’est ainsi imposé sur le parcours de Erin Hills, dans le Wisconsin, en signant une carte de 67 (-16 au total). Derrière, un autre américain Brian Harman et le Japonais Hideki Matsuyama complètent le podium. Brooks Koepka a écarté toute la concurrence entre le 14e et le 16e trou en réalisant 3 birdies d’affilés. À un point près seulement, le joueur originaire de Floride pouvait même signer le record du score le plus bas à l’US détenu par Rory McIlroy.

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio