single.php

Le Grand-Prix de Russie sans "enthousiasme ni gaieté"

Par Jérémy Jeantet

Pour Julien Fébreau, journaliste F1 à Canal +, l'ambiance était lourde ce week-end lors du Grand-Prix de Russie. Tous le paddock avait encore en tête l'accident de Jules Bianchi la semaine précédente.

Thumbnail

Invité de l'émission Rugby & Cie sur Sud Radio, Julien Fébreau, journaliste F1 à Canal +, a livré ses impressions sur le Grand Prix de Russie qui s'est déroulé ce week-end."Pour une première édition, hormis le contexte émotionnel, sportivement parlant, on peut parler de réussite." Pour lui, l'accident de Jules Bianchi était encore dans toutes les têtes. "C’était une atmosphère très lourde. Jules Bianchi est l’un des garçons les plus appréciés dans le paddock. Le paddock a eu du mal à trouver de l’enthousiasme et de la gaieté" a-t-il expliqué.

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/