single.php

JO-2024: la marina olympique inaugurée à Marseille

La marina olympique de Marseille, où se tiendront cet été les épreuves de voile des Jeux de Paris, a été inaugurée mardi en présence du président du comité d'organisation (Cojo), Tony Estanguet, qui a salué un équipement pensé pour le "haut niveau" et pour "susciter de nouvelles vocations".

Christophe SIMON - AFP

La marina olympique de Marseille, où se tiendront cet été les épreuves de voile des Jeux de Paris, a été inaugurée mardi en présence du président du comité d'organisation (Cojo), Tony Estanguet, qui a salué un équipement pensé pour le "haut niveau" et pour "susciter de nouvelles vocations".

Située à l'extrémité sud de la corniche qui surplombe la Méditerranée, la nouvelle Marina du Roucas Blanc, composée de six bâtiments, a nécessité un peu plus de deux ans de travaux pour un coût total estimé à 44 millions d'euros, soit près de deux fois le budget initial (25 M EUR).

Elle accueille déjà le Pôle France de voile et les athlètes de l'équipe de France depuis près d'un an. Du 28 juillet au 8 août, ce sont plus de 330 marins venus du monde entier qui s'y disputeront les médailles olympiques dans 10 disciplines.

"Je m'entraînais là pour les JO de Rio en 2016 et on était installés dans des Algeco... Donc c'est incroyable, les bâtiments, les hangars, l'espace, c'est top. Il y a tout ce qu'il faut pour performer", a assuré à l'AFP Sarah Steyaert, qui participera aux Jeux en 49er en compagnie de Charline Picon.

"Quelle émotion, quelle fierté, quelle belle réussite collective! Cette infrastructure est une merveille", a de son côté salué Tony Estanguet. "C'est un équipement pensé pour le top du top du haut niveau mais aussi pour susciter de nouvelles vocations", a-t-il ajouté.

Cette question de "l'héritage" d'un équipement appelé à avoir une vie après les JO a également été soulevée par la ministre des Sports et des JO Amélie Oudéa-Castéra.

"Les champions vont susciter des vocations et les petits Marseillais vont être inspirés par les victoires de cet été", a-t-elle assuré lors d'une conférence de presse à laquelle assistaient notamment les spécialistes français du kite-foil Lauriane Nolot et Axel Mazella, qui ont de vraies chances de titre olympique cet été.

Le maire de Marseille Benoît Payan a pour sa part évoqué "un stade de mer où les meilleurs athlètes s'entraîneront à quelques mètres des minots de Marseille": "Des générations entières de Marseillais et de Marseillaises y apprendront la voile", a-t-il promis.

"Nous sommes profondément fiers de Marseille. C'est un plan d'eau unique au monde, les images seront magnifiques et Marseille va éblouir la planète", a conclu Amélie Oudéa-Castéra.

AFP / Marseille (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
15H
12H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/