single.php

Equipe de France: Dernier appel pour les candidats à l'Europe

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps annonce jeudi sa dernière liste avant celle de l'Euro-2024, dont les contours sont déjà largement dessinés, les absences au milieu et en attaque pouvant peut-être offrir une ultime ouverture avant la phase finale en Allemagne.

JULIEN DE ROSA - AFP/Archives

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps annonce jeudi sa dernière liste avant celle de l'Euro-2024, dont les contours sont déjà largement dessinés, les absences au milieu et en attaque pouvant peut-être offrir une ultime ouverture avant la phase finale en Allemagne.

Sauf blessures, la liste pour l'Euro que "DD" devrait dévoiler mi-mai est connue dans les grandes lignes. Mais le forfait de Kingsley Coman pour les matches amicaux contre l'Allemagne, le 23 mars à Lyon (21h00), et face au Chili, le 26 à Marseille, constitue une opportunité en or pour Bradley Barcola, convaincant avec le Paris Saint-Germain malgré un léger coup de mou depuis quelques matches.

Blessé au genou gauche, Coman n'a pas repris avec le Bayern Munich. S'il est remis, il sera sans aucun doute du voyage à l'Euro et découvrira le camp des Bleus à Bad Lippsringe, près de Paderborn, mais en attendant, Barcola, un joueur de son profil, pourrait être lancé chez les Bleus, après 13 sélections chez les Espoirs. D'autant que Christopher Nkunku est aussi forfait et que Moussa Diaby manque de temps jeu à Aston Villa.

Régulièrement titularisé par Luis Enrique, Barcola a doublé Randal Kolo Muani au PSG. "RKM" vit une première moitié de saison difficile, mais Deschamps l'a toujours défendu et il devrait aussi figurer dans la liste, avec ses coéquipiers en club Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé, également en grande forme.

- Rabiot blessé -

Au milieu, Adrien Rabiot aussi est blessé, à un pied, et laisse une place à prendre. Elle ne sera pas pour Boubacar Kamara, victime d'une rupture d'un ligament d'un genou et pas de retour avant septembre. La concurrence se restreint à Jordan Veretout, Khephren Thuram voire Matteo Guendouzi.

Le joueur du PSG Bradley Barcola, lors d'un match contre le Stade de Reims en Ligue 1 au Parc des Princes le 10 mars 2024 à Paris.

Le joueur du PSG Bradley Barcola, lors d'un match contre le Stade de Reims en Ligue 1 au Parc des Princes le 10 mars 2024 à Paris.

FRANCK FIFE - AFP/Archives

Paul Pogba, suspendu quatre ans pour dopage, est définitivement hors-jeu, tout comme son compère du Mondial-2018 Ngolo Kanté, qui s'est irrémédiablement éloigné de la sélection en s'exilant en Arabie saoudite.

Comme en attaque, les premiers rôles au milieu sont également connus. Aurélien Tchouameni et Eduardo Camavinga se sont imposés au Real Madrid comme en équipe de France. "Cama" peut même dépanner en latéral.

Warren Zaïre-Emery, qui vient d'avoir 18 ans, a aussi gagné sa place dans le groupe, même si sa première sélection n'a duré qu'un quart d'heure contre Gibraltar (14-0), le temps de son premier but avant de sortir sur blessure. Rapidement remis en selle, il devrait logiquement être présent.

Pour les gardiens, la hiérarchie est très claire avec dans l'ordre Mike Maignan, Brice Samba et Alphonse Areola.

- Les petites blessures de Konaté -

En défense centrale, Deschamps a trouvé sa charnière, Dayot Upamecano-Ibrahima Konaté (13 sél.). Mais les deux ne sont pas au sommet de leur forme. Upamecano a été exclu deux fois d'affilée en février, au grand dam du Bayern Munich, en Ligue des champions puis en Bundesliga.

Konaté est régulièrement perturbé par des petites blessures. Il a manqué les rassemblements de septembre et novembre et n'a pas pu disputer le week-end dernier le choc contre Manchester City (1-1) avec Liverpool, en raison d'une gêne à une cuisse. Sera-t-il de nouveau ménagé? En cas de forfait, Deschamps aura l'embarras du choix dans un secteur très fourni.

Le sélectionneur récupère par ailleurs Benjamin Pavard, absent en novembre sur blessure. Si Konaté est apte, le retour de l'arrière de l'Inter Milan peut menacer Jean-Clair Todibo (2 sélections), en difficulté et nerveux ces derniers temps, comme lors de son altercation avec un supporter de Nice après la défaite contre Montpellier en L1 (2-1). Appelé lors des trois derniers rassemblements, il a pu mesurer les attentes du poste lors d'une première sélection mitigée contre l'Allemagne (défaite 2-1), avant de se promener comme tout le monde contre Gibraltar (14-0).

Après l'Allemagne et le Chili, il restera deux matches de préparation début juin, à Metz et Bordeaux, contre des adversaires encore à déterminer avant de commencer la compétition le 17 juin contre l'Autriche.

Par Emmanuel BARRANGUET / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
07H
04H
03H
23H
21H
20H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/