single.php

Trottinettes en libre service : 23 victimes depuis le début de l’année

Quelques mois après la mort de sa fille, un père endeuillé réclame un encadrement de la pratique des trottinettes en libre service.

trottinettes
La circulation des trottinettes électriques est permise dès l'âge de 12 ans, sans aucune formation. (AFP)

On fait n’importe quoi avec une trottinette. Par rapport aux voitures, la législation n’a guère évolué. Absence de casque, de formation, non respect des lois... Comment protéger les jeunes ciblés par les marques de trottinettes en usage libre ?

"On continue de compter les morts"

Sa fille de 15 ans a perdu la vie lors d’un choc avec une ambulance, alors qu’elle était à l’arrière d’une trottinette. Son petit ami a également été tué. "Iris était une jeune fille emphatique, volontaire, drôle. J’aime à croire qu’elle veille sur nous tous, confie Bertrand, son père. J’ai un mot aussi pour tous ceux qui ont perdu un être cher, en cette période de fête. Je pense à mon fils et aux amis d’Iris, et je salue leur courage."

"La question est comment donner du sens au décès de ma fille bien-aimée ? Comment, collectivement, on peut faire bouger les choses pour servir l’intérêt général ? Notamment celui des jeunes, des familles, et des plus vulnérables. J’ai consulté largement, quatre mois, parents, ados, responsables associatifs, politiques. Je suis un cycliste urbain du quotidien. Mon constat est sans appel : il y a vraiment des problèmes : si on ne les prend pas à bras le corps, j’ai peur que l’on continue de compter les morts."

 

Interdire les trottinettes dans certaines villes

"Ce sont des morts violentes, tragiques, prématurées, rappelle ce père. Cela ne peut cesser qu’avec une politique de prévention volontariste. On l’a fait avec les piétons et les personnes âgées fin 2018. On doit s’interroger plus largement sur la séparation entre motos, autobus et transports d’urgence. Et, bien sûr, avoir le courage de se poser la question du maintien dans certaines villes de ces trottinettes en usage libre. C’est mon rôle d’interpeller, d’alerter, de susciter le débat."

"Les entreprises de location en libre service sont arrivées par la force, rappelle-t-il. Certaines villes ont dit non, comme Toulouse, Nancy, Villeurbanne. D’autres ont laissé faire et la réglementation avance progressivement. Si on veut que les choses avancent, on décide de sortir les trottinettes des villes, parce que cette cohabitation est impossible. On ne peut pas élargir les voies de circulation à l’infini. Ou bien on interdit les voies de bus et d’ambulances aux vélos et trottinettes, parce que c’est trop dangereux."

L'info en continu
10H
09H
08H
07H
04H
23H
22H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/