Rodez : Ils sauvent la vie d’un client qui s’étouffait

David Flottes, patron du restaurant "Carpe Diem" à Rodez et son serveur Frantz ont sauvé la vie d’un client qui s’étouffait.

samu sauvetage client restaurant
David Flottes, patron du restaurant "Carpe Diem" à Rodez et son serveur Frantz ont sauvé la vie d’un client qui s’étouffait. (c) AFP

David Flottes, patron du restaurant "Carpe Diem" à Rodez et son serveur Frantz ont sauvé la vie d’un client qui s’étouffait. "On devrait tous avoir une formation au secourisme, explique-t-il. Sinon, sur le coup, on n’est pas efficace, on ne sait pas si l’on va bien faire. Cela peut arriver plus souvent que l’on ne pense !"

"Nous avons pratiqué une technique de Heimlich"

"C’était quasiment à la fin du service, raconte-t-il. Un client s’est mis à manger, accompagné d’un ami. On lui a servi une cassolette de la mer et il s’est étouffé. Il s’est levé, il ne parlait plus. Il tenait sa gorge. C’est un client que je connais, qui a eu une maladie à la gorge. Il avait déjà des soucis à ce niveau."

"Mon serveur était proche de lui, détaille le patron du restaurant "Carpe Diem". Il a commencé à taper dans le dos pour essayer d’évacuer le morceau coincé. Rien ne se produisant, nous avons alors pratiqué une technique de Heimlich pour essayer de faire sortir ce mauvais trajet. Il s’agit d’un procédé selon lequel il faut mettre le poing entre le nombril et le sternum puis tirer fortement au niveau du plexus afin d’expulser un corps étranger."

"Le médecin du Samu nous a guidé sur les gestes à faire"

"Rien ne s’est produit, nous avons répété l’opération plusieurs fois, explique David Flottes. Il était blanc, est tombé au sol, est devenu violet, respirait très difficilement. Nous l’avons mis en PLS, position latérale de sécurité. Nous avons appelé les secours et là, sa respiration s’est arrêtée. J’ai touché le coup de ce monsieur, et je n’ai pas senti de pouls. J’ai alors dit à mon serveur Franz de le mettre sur le dos, et il a attaqué le massage cardiaque."

"Le médecin du Samu nous a guidé sur les gestes à faire, conclut le patron du restaurant "Carpe Diem" à Rodez. Au bout d’un moment, sa respiration est revenue très difficilement, et le pouls était revenu. Mais restait une insuffisance respiratoire. Les secours sont arrivés et le médecin du Samu l’a intubé et retiré les aliments avec une pince. Il a changé de couleur et commencé lentement à retrouver ses esprits."

David Flottes, patron du restaurant "Carpe Diem" à Rodez, était interviewé dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 22 novembre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !


Revenir
au direct

À Suivre
/