Pour qui voteront les Gilets Jaunes aux élections européennes ?

Gilets Jaunes
Quel avenir pour le mouvement des Gilets Jaunes ? AFP

C’est l’un des enjeux de ces élections : qui va réussir à capter le vote des Gilets Jaunes ? Deux partis semblent les mieux placés : le Rassemblement national et la France Insoumise. Marine Le Pen et Jean Luc Mélenchon, qui soutiennent le mouvement depuis ses débuts, ont clairement appelé les Gilets Jaunes à les rallier. Trois listes Gilets Jaunes sont également en lice : difficile donc de faire des pronostics. Voter ou pas, et pour qui, telles sont les questions que se posent les Gilets Jaunes, qui sont eux-mêmes très divisés. Lionel Maillet de Sud Radio est allé à leur rencontre. 

 

"Depuis le 17 novembre, c'est la cueillette sur les ronds-points !"

La dernière fois qu’il a mis les pieds dans un bureau de vote, c’était pour la présidentielle de 2007. Gilet Jaune sur les épaules, Medhi n’a pas du tout retrouvé l’envie de redevenir un électeur : "dimanche, je ne vais pas voter, confie-t-il à Lionel Maillet de Sud Radio. Je vais m'abstenir, tout simplement parce que je ne donnerai pas un vote de confiance à des gens en qui je n'ai pas confiance. Depuis le 17 novembre, c'est la cueillette sur les ronds-points et un peu partout !"

Aude, assistance sociale, ira mettre son bulletin dans l’urne avec la même idée qui l’anime depuis plus de six mois : "moi je dis tout sauf Macron ! Le but c'est de ne pas voter pour la République En Marche. Après, les Européennes, ce n'est pas la plus grande avancée que l'on a actuellement pour faire entendre nos voix, mais c'est celle qui s'offre à nous donc je pense qu'il faut la prendre".

"On ne peut pas demander un RIC et plus de démocratie et ne pas aller aux urnes !"

Faire barrage au gouvernement et surtout être cohérent avec leurs revendications : Jean-Jaques Lattil, leader marseillais des Gilets Jaunes, ne compte pas s’abstenir : "on ne peut pas demander un RIC et plus de démocratie et ne pas aller aux urnes ! Ce n'est pas mettre un parti devant Macron qui fera qu'il aura perdu, c'est qu'il ait le moins de sièges possible".

Hors micro, certains assurent que le vote Rassemblement national va capter le plus grand nombre de voix.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !


 

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio