Odile Morin : "Le gouvernement veut réduire encore plus les aides pour les handicapés"

Odile Morin : "Le gouvernement veut réduire encore plus les aides pour les handicapés"

Odile Morin (Présidente de l'association Handi Social, qui défend les personnes en situation de handicap) était ce lundi l'invitée de Véronique Jacquier dans le Grand Journal de 18h.

Alors que les parlementaires débattent actuellement du contenu du Plan handicap, plusieurs associations ont d'ores et déjà fait part de leur déception quant aux mesures proposées et notamment la revalorisation de l'allocation adulte handicapé (AAH). Pour Odile Morin (Présidente de l'association Handi Social), le gouvernement ne songe qu'à diminuer les aides allouées aux personnes aux situations de handicap.

"Les vieux, les handicapés et les malades sont à dégager, on fait semblant d'être solidaire"

Invitée de Véronique Jacquier dans le Grand Journal de 18h, cette dernière s'est ainsi montrée très critique envers la politique gouvernementale. "Beaucoup de personnes handicapées n'ont aucun revenu et se retrouvent au RSA alors qu'elles sont réellement handicapées. Ce que veut le gouvernement, c'est réduire encore plus les aides", nous a-t-elle d'abord affirmé. "Le gouvernement prétend avoir augmenté la AAA (allocation adulte handicapé) mais il faut savoir que la moitié des bénéficiaires sera perdante, puisque ce sont les couples qui vont se retrouver à payer pour les personnes célibataires", a-t-elle ensuite ajouté.

"Ce gouvernement ne s'intéresse qu'aux mâles blancs en bonne santé, en plein potentiel et capables de produire. Les vieux, les handicapés, les malades, sont à dégager et on fait semblant d'être solidaire avec eux alors qu'on ne l'est pas dans les faits", a-t-elle poursuivi par ailleurs, précisant que la "loi Elan" allait "réduire 90 % des logements accessibles" pour les personnes âgées et handicapées, selon elle. "Les seuls bénéficiaires seront les Ehpad et les fonds de pension qui les gèrent, qui coûtent une fortune aux familles. Il faut donc supprimer la loi Elan", a-t-elle encore insisté.

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview, disponible en podcast

 

Les rubriques Sudradio