Lydia Guirous : "Mélenchon et la NUPES, source d’inspiration de la droite ?"

La droite en rêvait, Mélenchon l’a fait. Qui pouvait prévoir le retour en force de la gauche aux législatives ? L'édito de Lydia Guirous :

La droite en rêvait, Mélenchon l’a fait. Qui pouvait prévoir le retour en force de la gauche aux législatives ? L'édito de Lydia Guirous :

Qui pouvait prévoir le retour en force de la gauche aux législatives ?

Franchement pas grand monde ! C’est grâce à la vision de l’ex enfant terrible du PS, Jean-Luc Melenchon, celui qui avait été banni et méprisé que la gauche sort de sa torpeur et léthargie.

Le premier quinquennat Macron a été celui de la mort du PS et de la fin de la gauche de gouvernement canal historique. Et là,  le choc...Elle est présente au second tour dans près 360 circonscriptions et à quasiment égalité derrière ou devant Ensemble selon que les chiffres soient de la préfecture ou des organisateurs LFI…

Lydia, cette coalition heureuse de la dernière heure ne pourrait elle pas inspirer la droite et surtout la fameuse union des droites?

Le pari réussi du Che Mélenchon et finalement d'Olivier Faure aussi car il réussira vraisemblablement ainsi à maintenir un groupe PS à l’AN… ce pari peut aussi par ricochet  décomplexer une certaine droite… car à gauche ils ont été sans complexe ! Franchement sans complexe... Qu’importe la liqueur, pourvu qu’ils aient l’ivresse!… Même des figures connues pour leurs engagements républicains n’ont pas résisté à l’appel de Mélenchon et de la NUPeS… un retour à l’AN c’est trop tentant alors … on peut bien oublier Corbyn, l'antisémitisme, le CCIF, le burkini, la laïcité…bref passons, ils veulent le pouvoir. 

C’était pourtant des lignes rouges pour la gauche républicaine...

Des lignes rouges qu’elle n’a pas hésité à franchir et déjà  à droite, certains se disent qu’après tout il serait peut-être temps pour eux aussi de la franchir la ligne rouge et de faire céder la digue? Éric Zemmour en avait parlé durant la présidentielle appelant de ses vœux à l’union des droites… mais difficile de parvenir à l’union quand on insulte à longueur de journée,  durant toute la présidentielle,  sur tous les plateaux, l'un de ses futurs alliés,  comme le RN…. Certains comme Éric Ciotti ou Nadine Morano n’avaient pas hésité à dire leur préférence en faveur de Zemmour en cas de duel avec Macron… d’autres restent dans un silence tactique...attendant leur heure ou peut-être la bonne heure...

Quant à Marine le Pen, maintenant, elle tend la main aux candidats LR en appelant ses électeurs à voter pour eux en cas de duel avec la Nupes. La poutre bouge encore Mais auront- ils l’audace qu’a eu Jean -Luc Mélenchon et le cynisme du PS et de EELV ? La question se pose… Mais la seule vraie question qui va se poser est surtout: auront- ils véritablement une autre option pour survivre ?