Le regard libre d'Élisabeth Lévy - "L'interdiction de la manif pro-Palestine a des raisons d'être interdite mais cela me met mal à l'aise"

Ce vendredi, Élisabeth Lévy revient sur la manifestation de soutien à Gaza qui devait se dérouler samedi à Paris mais qui a finalement été interdite par la Préfecture de Paris.

Tous les matins à 8h15, le regard libre d'Elisabeth Lévy dans le Grand Matin Sud Radio.

Ce vendredi, Élisabeth Lévy revient sur la manifestation de soutien à Gaza qui devait se dérouler samedi à Paris mais qui a finalement été interdite par la Préfecture de Paris.

C'est une demande de Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur a dit aux Préfets de ne pas hésiter à le faire. Il est probable que les tribunaux administratifs voire le Conseil d'État seront saisis. 

Leur demande est également d’assurer la "protection des lieux de culte, écoles, centres cultures et commerces de la communauté juive". Oui, en 2021 à Paris, il faut protéger les commerces de la communauté juive. 

Cela fait hurler la France Insoumise. Et il y a de bonnes raisons d’interdire cette manifestation. Ce n'est pas qu'une manif pro-Palestine, elle est aussi pro-Hamas, ce mouvement islamiste violent terroriste, au moins dans ses méthodes. L’ami de nos ennemis... 

Les manifs de 2014 ont été le théâtre de nombreux débordements anti-juifs. Il y a une tentative d’attaquer une synagogue à Paris. Quelques dizaines de personnes avaient proclamé leur volonté d’égorger des juifs. Le parcours passe le long du marais (vieux quartier juif de Paris).

On ne peut pas accuser tous les manifestants pro-palestiniens car il y a des militants sincères. Mais on se demande pourquoi seules les morts causées par Israël les indignent. 

L'antisionisme n’est pas la critique de la politique d’Israël mais le refus de son existence. L'affiche de la Fédération sociale étudiante (scission de l’UNEF) : la Palestine, de la mer au Jourdain. 

Cet antisionisme est souvent le paravent de la haine anti-juive. Enfin, si la manif a lieu, interdiction facilite les sanctions. 

Donc, vous l’approuvez ? 

Pas vraiment. Cela me met mal à l’aise. On doit pouvoir défendre des opinions qui me choquent. Pour Jean-Luc Mélenchon, la liberté d’expression doit être réservée à ceux qui pensent comme lui (interdiction de Génération Identitaire ne l’émeut nullement). Mais si elle ne vaut pas pour ses adversaires, cela n’a pas de sens. 

On devrait pouvoir également compter sur la police pour protéger tous les citoyens. C'est inutile d’alimenter les fantasmes sur le pouvoir des juifs qui dirigent le monde et le gouvernement français. 

Il y a un effet de vérité et de dévoilement. On verra l’islamo-gauchisme à l’œuvre, les insoumis défiler avec des islamistes et soutenir un mouvement politico-terroriste. À quelques mois d’une élection majeure, il est bon que, derrière ses proclamations compassionnelles (à géométrie très variable) l’extrême gauche montre son vrai visage.