Hommage à Samuel Paty : les parents d’élève tenus à l’écart ?

Les parents tenus à l’écart de l’hommage à Samuel Paty ? Cécile Ribet-Retem, présidente de l’association locale PEEP de Conflans-Sainte-Honorine, était interviewée dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 12 octobre. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Portrait de Samuel Paty affiché dans la ville de Conflans-Sainte-Honorine, le 3 novembre 2020 (Thomas COEX - AFP/Archives)

Hommage à Samuel Paty : "Les parents ont aussi besoin de se retrouver"

"Tel que prévu pour le moment, l’hommage et la cérémonie n’incluent pas les parents, alors qu’ils font partie de la communauté éducative, s’étonne Cécile Ribet-Retem, présidente de l’association locale PEEP de Conflans-Sainte-Honorine. Ils ont aussi besoin de se retrouver dans un moment de recueillement et de communion."

Que répond-on aux parents ? "On nous répond « contraintes ». Ces contraintes sanitaires ne sont pas trop audibles vu que nos enfants sont à l’école, et que cela se désserre de partout. N’y a-t-il pas des enjeux forts pour passer au-delà de ces contraintes ? Je pense qu’il y a matière, vu les blessures et les traumatismes ayant secoué le collège l’an passé, à organiser quelque chose qui nous rassemble tous."

Collège Samuel Paty : "À ce stade, nous n’y sommes pas favorables"

Un an après, le traumatisme est toujours présent ? "Il est sûr que l’on ne peut pas tirer un trait simple. Évidemment, il y a encore du stress, chacun l’a vécu de façon personnelle. Certains sont encore très affectés, des enfants sont inquiets. Il y avait une présence importante de la presse devant le collège ces jours-ci. Cela les ramène aux événements d’il y a un an."

Où en est l’idée de baptiser le collège au nom de Samuel Paty ? "Pour les élèves qui habitent le collège un temps important de leur journée, je crois qu'il faut assurer une sécurité, la normalité, ne pas figer les choses, estime la présidente de l’association locale PEEP. À ce stade, nous n’y sommes pas favorables. Ce n’est pas parce que l’on ne veut pas rendre hommage. Monsieur Paty est dans nos cœurs. Mais il y a d’autres considérations à prendre en compte pour l’ensemble de ceux qui habitent le collège tout au long de l’année."

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.
Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !