Coronavirus : "les enfants ne contaminent pas l’adulte"

Fabienne Cahn-Sellem, Pédiatre à Puteaux dans les Hauts-de-Seine, membre du bureau de l’Afpa (Association française de pédiatrie ambulatoire), était interviewée dans "le coup de fil du matin" sur Sud Radio le 6 Mai. "Le coup de fil du matin" est diffusé tous les jours à 7h12 dans la matinale animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

vaccin enfants covid
Faut-il vacciner désormais les enfants de 5 à 11 ans ? (François Guillot - AFP)

Fabienne Cahn-Sellem, pédiatre à Puteaux dans les Hauts-de-Seine, revient au micro de Patrick Roger sur l'étude Covid-19 menée auprès de 500 enfants de moins de 10 ans, et sur le retard pris par la vaccination durant le confinement.

 

"Les petits-enfants peuvent retourner voir les grands-parents"

Quid des mesures sanitaires imposées dans les écoles primaires pour la reprise des cours après le confinement ? Faut-il que les tout-petits reprennent l'école ? "Concernant les enfants de moins de dix ans, nous nous appuyons sur les études qui ont déjà eu lieu,  précise Fabienne Cahn-Sellem, également membre du bureau de l’Afpa (Association française de pédiatrie ambulatoire). Selon l’étude Covid, pour laquelle nous avons fait 500 prélèvements, les enfants ne se contaminent pas entre eux et ne contaminent pas l’adulte. C’est dans l’autre sens : ce sont les adultes qui contaminent les enfants. L’école, les crèches, ont continué pour les enfants de soignants. Or nous n’y avons pas plus d’infections." De même, précise Fabienne Cahn-Sellem, "si un enseignant contamine l’enfant, l’enfant n’est pas contaminant."

Pour la pédiatre, "il ne s’agit pas de fournir des documents de plus de quarante pages édités par le ministère, mais de laisser chaque établissement mettre en place des mesures éducatives, incitatives, non coercitives, reposant sur les connaissances scientifiques." Du coup, les enfants peuvent-ils être gardés par leurs grands-parents, s’ils ne contaminent pas ? "J’ai posé la question au professeur Robert Cohen, spécialiste des infections des enfants, qui coordonne l’étude Covid-19. En effet, les petits-enfants peuvent retourner voir leurs grands-parents, et ce sera tout-à-fait salvateur."

 

Des enfants qui retournent à la crèche sans être à jour

Par ailleurs, avant la reprise potentielle de l’école à la fin du confinement, la vaccination des enfants a fortement chuté durant le confinement. "L’Afpa avait pourtant communiqué dès le début du confinement pour affirmer qu’il fallait poursuivre la vaccination dans les cabinets, explique Fabienne Cahn-Sellem Les conditions sanitaires dans les cabinets étaient tout-à-fait réunies. Cependant, les chiffres montrent une baisse drastique de la vente de vaccins, entre -35 et -70%. En pratique, les parents ne sont pas venus faire vacciner les enfants."  "J’ai vu beaucoup de parents poster des questionnaires pour remettre leurs enfants à la crèche, souligne par ailleurs la pédiatre. Aucune directrice de crèche n’a posé la question 'est-ce que votre enfant est encore à jour des vaccins nécessaires pour retourner en crèche ?'."

Est-ce si dangereux que cela ? "Oui, car l’obligation vaccinale reposait sur le fait que la couverture vaccinale n’était pas suffisante et que les maladies risquaient de circuler. Les vaccins, c’est important, et il faut qu’une majorité d’enfants soient vaccinés. C'est un simple décalage, nous l’espérons. J’ai quelques appels de parents. Nous les invitons à nous appeler dès maintenant pour remettre en place tout le calendrier vaccinal comme il vient d’être publié, et de souscrire aux vaccinations obligatoires."

 

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”

Retrouvez "le coup de fil du matin" du lundi au vendredi à 7h12 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.


Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !