single.php

Chats, chiens… Une catastrophe pour la biodiversité et le climat ?

Par Jean Baptiste Giraud

Selon François Gemenne, chercheur et membre du GIEC, chiens et chats sont un facteur du dérèglement climatique.

chiens
Chaque année, près de 20.000 chiens et chats sont achetés dans des animaleries. (© AFP)

Le chat ? "Une catastrophe pour la biodiversité". Le chien ? "Une catastrophe pour le climat". Selon François Gemenne, chercheur et membre du GIEC, chiens et chats sont des facteurs du dérèglement climatique. "Généralement, pour ne pas se mettre tout le monde à dos, on n’en parle pas et on se concentre sur d’autres sources d’émissions."

"Il y a nécessité de limiter le nombre de chats"

"En ce qui concerne l’impact des chats sur la biodiversité, effectivement, réagit Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot. Le chat a un rôle, un impact négatif. C’est un prédateur. Il y a nécessité de limiter le nombre de chats, c’est une évidence. C’est pour cela que nous soutenons les campagnes de stérilisation, que ce soit pour les chats errants et ceux des particuliers."

"Maintenant, cet impact négatif du chat est infime par rapport à la transformation de l’habitat des espèces. La nécessité et l’urgence sont de mettre en place des campagnes de stérilisation importantes. Dans le projet de loi de finances 2024, il y a une enveloppe de 3 millions d’euros à destination des municipalités pour accompagner celles qui lancent des campagnes. C’est une première."

 

 

"On ne rase pas la forêt amazonienne pour les chiens"

Pour François Gemenne, "les chiens, surtout les gros chiens, sont une catastrophe pour le climat parce qu’il faut les alimenter et qu'aujourd’hui, une bonne partie de la déforestation sert aux cultures qui vont servir aux aliments pour animaux domestiques". "On ne rase pas les forêts pour faire de la pâté pour chiens !, se scandalise Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot. 65% de la destruction de la forêt amazonienne sont dus au fait de produire du soja pour des élevages d’animaux, pour la consommation humaine."

"Les produits animaux sont des sous-produits carnés issus de l’alimentation humaine. C’est hypocrite de mettre la responsabilité sur les chiens. L’impact de l’élevage sur les rejets de C02 est supérieur à tous les transports réunis. On se cache les yeux sur une réalité : 80% de la déforestation sont dus à l’agriculture."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
23H
21H
19H
18H
17H
14H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/