Vignette anti-nids de poule ? "Les Français sont des vaches à lait" déplore F. Riester

Franck Riester, député de Seine-et-Marne et co-président d'Agir, la droite constructive, était l'invité politique du Grand Matin Sud Radio.

Thumbnail

Le Parisien révèle ce matin qu'un comité d'experts préconise la création d'une vignette automobile pour financer la restauration des chaussées et éviter les nids de poule qui se multiplient sur les routes.

Invité du Grand Matin Sud Radio, Franck Riester a déploré qu'une fois encore, on envisage de taxer pour régler un problème : "Il faut arrêter avec ce mal français de créer une taxe à chaque fois qu'on veut faire quelque chose. Les Français sont des vaches à lait. Il y en a assez des augmentations systématiques des impôts dans notre pays."

Selon le député de Seine-et-Marne et co-président d'Agir, la droite constructive, "on peut avoir des résultats bien meilleurs en termes d'organisations des routes et d'organisation des dépenses publiques."

 

Franck Riester a également indiqué qu'il n'était "pas favorable" à la solution d'abaisser la vitesse maximum autorisée à 80 km/h sur les routes pour améliorer la sécurité routière. "Pour l'instant, les réponses proposées en matière de sécurité publique sont encore des réponses de réduction de vitesse sur les routes, plutôt que de réfléchir à l'amélioration de la qualité des chaussées, a-t-il indiqué. Il y a d'abord des réponses différentes à apporter. Quand vous voyez qu'il y a des chaussées qui permettent d'éviter l'aquaplanning, d'éviter l'arrivée d'eau massive sur les pare-brises, parce qu'il y a des systèmes qui absorbent l'eau, vous avez un nombre d'accidents potentiels limités, parce qu'on investit sur les infrastructures plutôt que sur la vitesse."

Interrogé sur l'interview d'Emmanuel Macron, dimanche soir sur France 2, Franck Riester a loué le fait que le président de la République n'ait pas fixé d'objectifs trop précoces en matière de résultats dans la lutte contre le chômage : "Il a peut-être été échaudé par les échecs de la communication de François Hollande sur les résultats de son action. Sur la question du calendrier, c'est inutile de se mettre une pression. Il y a une pression à avoir sur les résultats, mais pas sur le calendrier. En termes de communication, il a raison de ne pas se mettre dans un angle."

Écoutez l'interview de Franck Riester, invité politique du Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Sophie Gaillard