Sondage / Robert Ménard en tête dés le premier tour à 61% à Béziers

Dans notre série de sondages sur les municipales, place à celui sur la ville de Béziers dans l'Hérault. Ce sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio, Midi Libre, vià Occitanie et CNews donne le maire sortant Robert Ménard largement en tête dés le premier tour.

Robert Ménard. (Pascal GUYOT / AFP)

Intentions de vote pour le premier tour des élections municipales :

- 61 % : La liste de la majorité municipale conduite par Robert MENARD

- 15 % : La liste d’Europe Écologie Les Verts, de la France Insoumise et du Parti Animaliste conduite par Thierry ANTOINE

- 8 % : La liste du Parti Socialiste, du Parti Communiste et du PRG conduite par Nicolas COSSANGE

- 7 % : La liste de La République en Marche, du MoDem et d’Agir conduite par Pascal RESPLANDY

- 4 % : La liste divers droite conduite par Antoine About

- 3 % : Une autre liste

- 2 % : La liste de la société civile « Béziers citoyen »

 

Un maire politiquement "attrape-tout" plébiscité par ses électeurs de 2014, et bien au delà

Selon Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'ifop, il y a donc trois grands enseignements à retenir de ce sondage :

- La liste de Robert Ménard arrive en tête avec 45 points d’avance sur la deuxième liste. Ce qui est un écart très important

- Le maire sortant avait été élu avec 45 % des suffrages en 2014 au second tour. Là, il est en tête chez toutes les catégories de la population, y compris les plus hostiles au Rassemblement national (cadres supérieurs et professions libérales). Pour Frédéric Dabi, Robert Ménard est un candidat « attrape-tout » : 40 % des électeurs de Jean-Luc Mélenchon voteraient pour lui, un électeur LREM sur deux, et trois électeurs de François Fillon sur quatre, et plus de 80 % de l’électorat de Marine Le Pen

- Et enfin, 96 % de son électorat de 2014 se dit prêt à revoter pour lui. « Il est en position de force, c’est une prime au sortant inédite », selon Frédéric Dabi.

Unir la gauche?

8% pour la liste PS, PC et PRG conduite par Nicolas Cossange, qui reconnait qu'un fossé les sépare de Robert Ménard à un peu plus d'un mois des municipales. Mais selon lui rien n'est perdu pour battre Robert Ménard: Nicolas Cossange croit en un rassemblement des listes de gauche.

"Un mauvais bilan: il a moins investi dans les écoles que dans l'éclairage public"  - Nicolas Cossange, joint par Marine Vanthournout

 

 

Intentions de vote pour le second tour des élections municipales :

- 68 % : La liste de la majorité municipale conduite par Robert MENARD

- 19 % : La liste d’Europe Écologie Les Verts, de la France Insoumise et du Parti Animaliste conduite par Thierry ANTOINE

- 13 % : La liste de La République en Marche, du MoDem et d’Agir conduite par Pascal RESPLANDY

 

Sur le même sujet:
  • Pascal Resplandy et Thierry Antoine dans le "petit déjeuner" de l'actu
  • Robert Ménard, invité actu à 8h10:

Robert Ménard : "je ne revendique le soutien de personne"