Présidentielle : que signifie le silence électoral ?

Présidentielle : pourquoi les médias comme les réseaux sociaux sont-ils astreints au silence à compter de vendredi minuit ?

Après le temps de parole, vient le temps du silence pour la campagne de l'élection présidentielle. Pourquoi les médias sont-ils astreints au silence à compter de vendredi minuit ?

Présidentielle : "L’électeur est seul avec sa conscience"

"La réponse est liée au principe de pluralisme, explique Maître Grégoire Weigel, avocat au Barreau de Paris. Cela fait depuis le 1er janvier que les médias diffusent en équité puis en égalité les temps de parole des personnalités politiques. Maintenant, c’est la suite de ce pluralisme."

"On a présenté aux électeurs toutes les tendances, tous les candidats, toutes les opinions, détaille-t-il. Vient le temps du silence, du recueillement. L’électeur est seul avec sa conscience. Il va devoir faire un choix et trancher."

Les réseaux sociaux soumis aux mêmes règles

Les médias, radios et télévision, ne peuvent plus diffuser d’interview ou de meeting à compter de vendredi minuit. "On arrête tout message de propagande, l’électeur doit se préparer au vote", rappelle ce spécialiste en droit public, ancien membre du CSA. Reste la question des réseaux sociaux… "Ils sont soumis aux mêmes règles, rappelle Maître Weigel. L’article L49 du code électoral met tout le monde dans le même sac. Il est interdit de diffuser sur Twitter ou Facebook tout message correspondant à de la propagande. Cela s’arrête ce soir à minuit. Cela vaut pour tous les moyens de communication électronique à destination du public." En revanche, pour "les messages privés par mail, vous pouvez envoyer ce que vous voulez."

Mais ce qui est déjà en ligne va rester en ligne ? "En réalité, ce que l’on veut empêcher, c’est tout élément nouveau de polémique. Tous les sites restent accessibles, mais on évite de les rafraîchir." Quid des médias étrangers ? "Ils peuvent publier articles et sondages. Les journaux étrangers pourront en diffuser. Mais très peu de gens iront les chercher, et cela ne va pas influencer fondamentalement les résultats de l’élection."

 

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Laurence Garcia

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !