Présidentielle 2022 : vers un record d’abstention chez les seniors ?

On parle souvent de l'abstention des jeunes électeurs. Mais celle des seniors est au moins tout aussi conséquente.

Abstention
L'abstention des seniors, un des risques de la prochaine élection présidentielle. (Eric Cabanis / AFP)

Jérôme Perrin, président départemental 75 de la Société Saint-Vincent de Paul (SSVP), essaie de mobiliser pour réduire l’abstention chez les personnes les plus âgées.

Abstention à la présidentielle : 31,5% des seniors

"En fait, on croit que ce sont les jeunes qui vont s’abstenir, décrypte-t-il. Mais lors de la dernière élection présidentielle, les plus de 80 ans ont représenté 31,5% de ceux qui se sont abstenus. Soit quand même deux millions de personnes qui n’ont pas voté. Le phénomène ne peut qu’augmenter, vu que les plus de 80 ans vont passer de 4 à 6 millions de personnes à l’horizon 2030."

Est-il déjà trop tard pour confier sa procuration ? "Non, non c’est encore possible, rappelle-t-il. Un officier de police viendra chez la personne voulant voter par procuration. Il vient chez elle pour lui faire signer la demande, et les choses s’enclenchent rapidement."

Pas encore trop tard pour confier une procuration

Quel est le process à suivre pour les plus âgés afin de demander une procuration ? "Soit vous accompagnez la personne, et la demande de procuration est faite à la mairie. Soit elle ne peut pas se déplacer, et un officier de police peut venir."

Est-il encore possible de donner procuration cette semaine ? "Oui mais il faut faire vite, dès lundi ou mardi, insiste Jérôme Perrin, président départemental 75 de la Société Saint-Vincent de Paul. Bien entendu, il y a un délai ultime, celui du déplacement d’un officier de police."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !