Premier ministre : le casse tête de Macron après deux refus en quelques jours

Emmanuel Macron souhaiterait une femme de gauche pour le poste de premier Ministre. Après deux refus, il cherche toujours.

Emmanuel Macron se montre discret dans l’espace public depuis sa réélection. Il faut dire qu’il a du travail en coulisse. Les législatives à préparer, mais aussi le futur gouvernement... et celui ou celle qui le dirigera !

Le chef de l’État aurait du mal à trouver un successeur à Jean Castex. C’est le casse tête pour Emmanuel Macron. Deux refus en seulement quelques jours. Le dernier en date est celui de la député socialiste Valérie Rabault. Elle aurait refusé Matignon selon BFMTV. Il était impossible pour elle de défendre la retraite à 65 ans. « Je suis fidèle à mes convictions » précise-t-elle.

Sarkozy en bon conseiller d'Emmanuel Macron pour le choix du Premier ministre ?

Un refus qui en a suivi un autre. Puisqu’avant la socialiste, c’est une autre femme de gauche qui a refusé le poste, la moins connue Véronique Bédague. Cette ancienne énarque a été directrice de cabinet de Manuel Valls, alors premier ministre de François Hollande.

Patience donc, le nouveau gouvernement ne verra pas le jour cette semaine encore. L’affaire se complique pour le président de la République qui est toujours à la recherche, idéalement, d’une femme de gauche, capable de défendre des idées de droite avec de l’expérience politique. Bref Jean Castex dans la peau d'une femme. Ce qui fait dire donc à un membre de l’entourage, selon Le Canard Enchaîné, "dommage que Mme Castex ne fasse pas de la politique, c’eut été idéal".

Pour trouver une idée, peut-être sera-t-il aidé par un ancien chef de l’Etat lui-même. Nicolas Sarkozy a en tout cas rencontré Emmanuel Macron à l'Élysée ce mardi… même si c’est les deux hommes auraient davantage parlé de l’autre sujet majeur du moment… les Législatives.

À lire aussi :

Marcel Gauchet : "C’est l’échec qui a fait la réussite de Macron"

Françoise Degois - Législatives : du Rififi entre Macron et Philippe