single.php

Loi Travail: "Il faut revenir à l'ambition initiale du texte" (Gattaz)

Par Jérémy Jeantet

Le président du Medef s'est dit "décu" des modifications apportées à la loi El Khomri et demande une version 3 qui servirait "d'électrochoc contre le chômage".

Invité de Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Pierre Gattaz a réagi à la nouvelle version du projet de loi Travail présentée en début de semaine par le Gouvernement : "C'est une grande déception, une très grande déception. Une des mesures phares de ce projet de loi, c'était le plafonnement des prud'hommes, qui a sauté. Il y a un vrai recul.""Il faut modifier ce texte, a poursuivi le président du Medef. Il faut absolument avoir une version 3 pour revenir à l'ambition initiale du texte, à savoir recréer des emplois en France, déverrouiller le marché du travail."Pour Pierre Gattaz, le projet de loi El Khomri "pouvait amener en version 1 cette souplesse et cette agilité nécessaire". D'après lui, "si on reste en version 2, je crains qu'on passe à côté d'un moment important du pays. Je disais que le moment est historique et je pensais en effet que cette loi, en version 1, aurait permis de faire l'électrochoc nécessaire"."Si ce texte reste en V2, je pense qu'il n'aura pas un gros effet sur l'emploi, malheureusement, a lancé Pierre Gattaz. Nous le disons au Gouvernement, 'Votre version 1 aurait permis de le faire'. C'est pour ça que je vais beaucoup insister sur cette version 3 parce qu'elle est de nature à faire ce déclic, cet électrochoc contre le chômage."Regardez l'interview de Pierre Gattaz, président du Medef, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat

L'info en continu
20H
19H
17H
16H
15H
13H
12H
09H
08H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/