Un travail d’experts transmit cet été à Nicolas Hulot et Bruno Le Maire préconise la construction de six réacteurs EPR à partir de 2025. Ce rapport a-t-il pu précipiter le départ du ministre de la Transition écologique ? Est-ce bien raisonnable de relancer le nucléaire en France, à l’heure des énergies renouvelables ? Pour en parler, Sud Radio recevait ce matin Yannick Jadot, député européen écologiste et tête de liste des écologistes à l’élection européenne de 2019.

Le rapport rendu cet été à Nicolas Hulot et Bruno Le Maire entend relancer le nucléaire dans le pays, avec la construction de six nouveaux réacteurs EPR en six ans. « C’est totalement dingue. [Ces experts, NDLR] sont au coeur de la machine gouvernementale. Vous savez que le Premier ministre est un grand homme d’Areva ? Il a été responsable chez Areva de 2007 à 2010, au moment de tous les scandales d'uranine, au moment où les contribuables ont payé pour des milliards et des milliards d’euros, qui se sont disséminés dans la nature - on n’a jamais su pour qui d’ailleurs - », dénonce Yannick Jadot.

« Est-ce que l’on va toujours donner des cadeaux aux lobbies du nucléaire ? »

« L’EPR de Flamanville [dont la mise en service est retardée pour un coût qui augmente, NDLR], on est passé de 3 milliards à 11 milliards, ce sera 12 milliards ? L’énergie renouvelable, c’est deux fois moins cher, elle crée 4 fois plus d’emplois sur tous nos territoires », souligne le député Verts-ALE. « Est-ce que l’on va toujours donner des cadeaux aux lobbies du nucléaire ? »

Sans le nucléaire, comment produire de l’électricité ? « Les énergies renouvelables produisent autant d’électricité que le nucléaire », assure Yannick Jadot. « En France, on a la biomasse, on a l’eau, on a le soleil, on a le vent, ça nous permettrait de nous affranchir des collusions politiques, avec les pétromonarchies du Golf, avec Poutine », soutient-il.

« Le nucléaire coûte beaucoup plus cher que les énergies renouvelables »

« On a ce dispositif incroyable que de dépendre d’une énergie gratuite, insiste Yannick Jadot - quand elle vient du soleil, du vent, de l’eau, de la mer - et d’un seul coup, il faut reprendre le risque nucléaire pour faire plaisir à une petite élite… Ils sont dingues, cela n’a aucune rationalité économique. » Concernant les coûts de production, « le nucléaire coûte beaucoup plus cher que les énergies renouvelables, insiste Yannick Jadot. C’est risqué et en plus ça empêche de créer des emplois dans nos villages, dans nos quartiers, dans nos villes qui en ont tellement besoin », conclut le député européen écologiste.

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

huyt
- Vendredi 31 août 2018 à 18:54
Bandes de cons libéraux !!!

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio