single.php

Laurence Rossignol: "Pas besoin de violence pour élever des enfants"

Par Jérémy Jeantet

La ministre des Familles, de l'enfance et des droits des femmes est revenue sur l'amendement adopté par les députés ce week-end qui "dit que l'autorité parentale doit s'exercer dans le meilleur intérêt de l'enfant et qu'elle doit exclure aux humiliations et aux violences corporelles".

Adopté vendredi soir, un amendement à la loi égalité et citoyenneté prévoit l'interdiction des châtiments corporels sur les enfants.Invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Laurence Rossignol a tenu à préciser que cette loi "n'interdit rien du tout" et donc pas la fessée, contrairement à ce qui a été présenté tout le week-end.Pourtant, la ministre des Familles, de l'enfance et des droits des femmes a expliqué que "c'est un amendement au code civil, ce n'est pas une interdiction assortie de sanctions pénales, donc l'amendement adopté à l'Assemblée n'interdit rien mais dit comment s'exerce l'autorité parentale".Une autorité parentale qui "doit s'exercer dans le meilleur intérêt de l'enfant" et qui "doit exclure le recours aux humiliations et aux violences corporelles".Ce qu'a défendu Laurence Rossignol : "Il n'y a pas besoin de faire peur pour élever. Bien sûr on a l'habitude, bien sûr beaucoup d'entre nous ont survécu à des fessées et à tout ça, mais on peut élever des enfants autrement. Mon rôle, comme ministre chargée de la protection de l'enfance, c'est la promotion, ce que nous faisons avec cet amendement, d'une éducation sans violence et d'un outil supplémentaire pour lutter contre la maltraitance."Laurence Rossignol a également rendu hommage à Michel Rocard, décédé ce samedi à l'âge de 85 ans : "Rocard, d'abord, c'est une partie de l'histoire de la gauche. Sans Michel Rocard, il n'y aurait probablement pas eu la victoire de 1981. Il y avait chez Rocard quelque chose de girondin, d'infiniment plus audacieux que dans une partie de la gauche française. Il laisse une telle empreinte dans la gauche française que c'est déjà, en soi, le plus bel hommage qu'on puisse lui rendre."Regardez l'interview de Laurence Rossignol, ministre chargée des Familles, de l'enfance et des droits des femmes, invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat

L'info en continu
20H
19H
17H
16H
15H
13H
12H
09H
08H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/