La FNSEA et les Jeunes agriculteurs appellent à lever les blocages de raffineries

La FNSEA et les Jeunes agriculteurs appellent à lever les blocages de raffineries

Les syndicats d'agriculteurs ont appelé à la levée des blocages de raffineries ce mercredi. Roland Le Grand (Président des Jeunes Agriculteurs de la région Occitanie) nous en explique les raisons.

La FNSEA et les Jeunes agriculteurs, les deux syndicats agricoles à l'origine des blocages de 14 raffineries françaises en début de semaine, ont appelé à mettre fin au mouvement ce mercredi.

"Le gouvernement s'engage à travailler à l'UE pour la baisse des quotas d'importations d'huile de palme"

Ces occupations de sites avaient été décidées le week-end dernier afin de protester contre l'autorisation donnée à Total, par le gouvernement, d'importer de l'huile de palme sur le marché des bio-carburants. En colère, les agriculteurs dénonçaient notamment les conséquences écologiques désastreuses d'une telle décision, tout en regrettant que la filière française du colza ne soit pas privilégiée. Après trois jours d'un mouvement qui avait fait craindre des pénuries de carburant, les syndicats ont pourtant décidé d'appeler à la levée des blocages, au lendemain d'une réunion avec le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert

Joint par téléphone, Roland Le Grand (Président des Jeunes Agriculteurs de la région Occitanie) nous a confirmé que les discussions avec le ministère avaient été satisfaisantes et que les doléances des deux syndicats avaient été entendues. "Le ministre a déjà reconnu que la France subissait bien des distorsions de concurrence intra-européenne", nous-t-il d'abord indiqué. "Il y a une partie des importations qui va être réduite et le gouvernement s'est engagé aussi à travailler à Bruxelles pour faire baisser le quota d'importations de l'huile de palme", a -t-il ajouté.

Ces promesses seront-elle suivies d'actes ? Seul l'avenir le dira, mais, pour le moment, cet engagement satisfait les deux syndicats. Affaire à suivre.

Propos recueillis par Valentine Rault

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio