Battu à la dernière élection présidentielle, François Fillon va rebondir dans le privé, dans un cabinet spécialiste de la gestion d’actifs et d’investissements.

Tombé de très haut lors de la dernière élection présidentielle, qu’il pensait bien gagner, mis en examen dans l’affaire du PenelopeGate, François Fillon a vécu des moments difficiles ces derniers mois, lui qui a pris du recul sur la vie politique française. Mais l’ancien Premier ministre n’entend pas pour autant partir à la retraite, loin de là. En effet, le JDD annonce ce mardi que l’ex-candidat à la présidentielle s’apprête à rejoindre le 1er septembre Tikehau Capital, spécialiste de la gestion d’actif et d’investissement. Il rejoindra l’équipe en tant qu’associé. 

Après avoir lui-même lancé en 2012 2F Conseil, sa société de conseil pour les affaires, François Fillon ne débarquera pas en terre totalement inconnue dans le monde de la finance. Son expérience internationale et son carnet d’adresses pourraient se révéler fort utiles à cette société créée en 2004 et gérant aujourd’hui plus de 10 milliards d’euros d’actifs et a levé en juillet dernier plus de 700 millions d’euros.

Olivier Faure : "Il retrouve sa vocation première"

Sur le plateau de franceinfo, Olivier Faure, président du groupe Nouvelle Gauche (ex-PS) à l’Assemblée nationale, a commenté avec ironie cette nouvelle. "J’ai lu avec amusement et peut-être aussi un peu de "désamusement" qu’il allait être chargé des levées de fonds. C’est finalement sa spécialité, il retrouve sa vocation première. (…) Il y a certains sujets qui sont encore devant la justice, laissons-la trancher, mais il me semble que les soupçons sont convergents et laissent peu de place au doute", a-t-il déclaré, rappelant notamment la mise en examen récente de François Fillon.

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio