Florian Philippot : "Je ne suis pas vacciné, je suis paria parmi les parias"

Le variant Omicron accélère le calendrier du gouvernement sur la vaccination, les mesures restrictives et le Pass vaccinal. Ce dernier est, d’ailleurs, une mesure "absolument scandaleuse" sans justification médicale selon Florian Philippot. Il était l'invité du "petit déjeuner politique" le 23 décembre 2021 sur Sud Radio.

Florian P¨hilippot
Florian Philippot interviewé par Benjamin Glaise sur Sud Radio, le 23 décembre 2021, dans "le petit déjeuner politique". 

Pass vaccinal, variant Omicron, mesures contre le Covid-19 : Florian Philippot a répondu aux questions de Benjamin Glaise.

 

Covid-19 : "On est embarqués dans cette folie depuis quasiment deux ans"

Les mesures restrictives se multiplient en Europe face au variant Omicron qui se propage très rapidement ; en Espagne, notamment, c’est le retour du masque en extérieur. Pour Florian Philippot, c’est possible que des mesures soient prises également en France car "on est embarqués dans cette folie depuis quasiment deux ans".

Il estime que le gouvernement ne veut pas "regarder les résultats des pays qui n’ont pas mené ces politiques de restrictions". Pour lui, ces pays "ont des résultats toujours au moins aussi bons ou aussi mauvais, voire souvent meilleurs que la France".

"Tout ça n’a aucun sens", juge le président des Patriotes pour qui ces mesures sont "tyranniques", "liberticides" et "des mesures de contrôle".

 

Florian Philippot : avant le Covid, quand on était malades, on ne "sautait pas sur sa grand-mère pour aller l’embrasser"

Les fêtes de Noël et de fin d’année inquiètent, alors que les gestes barrières sont relativement moins bien respectés. "Je fais confiance à la responsabilité de chacun", déclare le candidat à la Présidentielle. "On a eu une vie avant le Covid", souligne-t-il rappelant qu’on se protégeait et qu’on ne "sautait pas sur sa grand-mère pour aller l’embrasser".

Les mesures restrictives pour les fêtes sont donc inutiles, explique-t-il. C’est, selon lui, ce que disent "les études", car il "essaie de remettre de la science dans cette religion, dans cette foi covidiste, dans cette religion covidiste complètement folle". Un étude de l’université de Stanford signée par John Ioannidis, notamment, "démontrait que cette politique de restrictions de libertés n’avait aucune justification scientifique et aucun impact", explique Florian Philippot. L’étude, débattue dans le monde scientifique, a néanmoins été contredite par d’autres études sur le même sujet.

 

Florian Philippot : "Le système capitaliste prédateur profite du virus"

Le candidat à l’élection présidentielle juge que la politique sanitaire s’imbrique dans l’échéance électorale : "Macron, s’il peut faire que ses concurrents ne fassent plus de meetings, ne fassent plus de campagne, ne puissent plus aller voir leurs compatriotes sans être a minima culpabilisés..." Mais Florian Philippot annonce que ça ne changera rien à sa campagne et souligne que "le Conseil Constitutionnel nous protège : il n’y a pas de Pass sanitaire à l’entrée des meetings".

Le président des Patriotes va plus loin, jugeant que "dans l’Occident en général, il y a clairement une politique de mise en place de dressage, de domestication des peuples qui arrive". Pour lui, le "système capitaliste prédateur profite du virus", c’est-à-dire "des États qui sont dominés par des entreprises transnationales et par des organisations supranationales comme l’Union européenne". Objectif : la mise en place d’une "tyrannie mondiale absolument inhumaine, absolument abjecte".

Les non-vaccinés, explique le candidat, sont traités "comme des sous-hommes, des sous-femmes, sans aucun droit, sans aucune liberté". "Des gens qui ne sont même plus citoyens français qu’on traite comme des criminels", juge Florian Philippot. "C’est une honte absolue."

 

Le Pass vaccinal est "complètement débile du point de vue sanitaire et scientifique"

Le Pass vaccinal va renforcer les restrictions des non-vaccinés, alors que la mesure est "complètement débile du point de vue sanitaire et scientifique". "Elle est absolument scandaleuse, elle est honteuse, elle est inhumaine".

Avec le projet de loi sur le Pass vaccinal, les professionnels vont pouvoir contrôler l’identité des personnes. Une mesure en vigueur déjà en Allemagne par exemple. "Chacun va pouvoir devenir le flic de l’autre", estime Florian Philippot qui juge que si le Conseil d’État et le Conseil Constitutionnel valident la mesure, "il faut fermer ces institutions" qui auront alors "trahi leur mission originelle qui était de protéger les libertés des Français".

Au niveau personnel, Florian Philippot l’annonce : "je ne suis pas vacciné". "Je suis paria parmi les parias, je n’ai pas de Pass sanitaire, je n’aurai pas de Pass vaccinal, je ne suis pas de ce monde-là". "Je serai paria parmi les parias avec mes compatriotes parias jusqu’au bout, jusqu’à la libération."

 

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique" avec Patrick Roger, à retrouver du lundi au vendredi à 8h15

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !