single.php

Affaire Ferrand : Macron estime que la presse ne doit pas "devenir juge" 

Par Mathieu D'Hondt avec AFP

Le président de la République a appelé ce mercredi la presse à ne "pas  devenir juge" dans l'affaire Ferrand, qui empoisonne les débuts du nouveau gouvernement.

Affaire Ferrand : Macron estime que la presse ne doit pas "devenir juge" 

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a indiqué mercredi devant la presse qu'Emmanuel Macron avait appelé le gouvernement à la "solidarité" et à la "responsabilité" lors du conseil des ministres, en cette période marquée par la polémique de l'affaire Ferrand. Le président de la République a par ailleurs déclaré que "les choses ne vont pas forcément bien quand la presse devient la juge", allusion aux nombreuses révélations qui ternissent l'image du nouveau ministre de la Cohésion des territoires.

Christophe Castaner a également précisé que le chef de l'État avait rappelé que l'objectif du gouvernement devait "être de façon permanente celui de l'exemplarité dans (les) actions publiques". 

Visé par de nombreuses révélations dénonçant un mélange des genres auquel il se serait livré lors d'une opération immobilière en 2011, Richard Ferrand a réaffirmé aujourd'hui qu'il ne "démissionnera pas" car il a sa "conscience pour lui".

 
 

L'info en continu
10H
09H
07H
05H
04H
00H
23H
22H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/