single.php

À quoi va servir la COP 28 ?

Par Aurélie Giraud

À quoi va servir la COP 28 ? Jean-Louis Schilansky, ancien président de l'UFIP (Union française des industries pétrolières), était l'invité de Patrick Roger le 30 novembre dans “Sud Radio vous explique”.

COP 28 énergies fossiles
COP 28 : les industries mondiales sont-elles prêtes à sortir des énergies fossiles ? © AFP

La COP 28 sur le climat démarre le jeudi 30 novembre à Dubaï.

COP 28 : "On n'a jamais consommé autant de pétrole et de charbon dans le monde"

Le sultan Al Jaber, président de cette COP 28, est aussi le PDG de la première compagnie pétrolière et gazière émirati. Ce qui paraît cocasse aux yeux de certains. "C'est un peu paradoxal", reconnaît Jean-Louis Schilansky. "Mais ce n'est pas la première fois, il y avait déjà eu en 2012 une COP au Qatar".

Ces pays et ces industries mondiales en général sont-elles prêtes à sortir des énergies fossiles ? Pour l'ancien président de l'Union française des industries pétrolières, "c'est une grande question mais la réalité aujourd'hui, c'est qu'on n'a jamais consommé autant de pétrole et on n'a jamais consommé autant de charbon dans le monde. Et sortir du pétrole ou du charbon, ce n'est pas quelque chose qu'on peut faire du jour au lendemain". "C'est certainement un objectif et toute la question c'est : quand et comment ?", affirme-t-il.

 

"En la matière, la France est une très bonne élève"

Pour sortir des industries liées aux énergies fossiles, "il faudrait d'abord qu'on ait des solutions de rechange", souligne Jean-Louis Schilansky. "Aujourd'hui, on ne sait pas faire voler des avions autrement qu'avec du kérosène. On ne sait pas vraiment faire naviguer des bateaux autrement qu'avec du fuel et éventuellement du gaz naturel. Il y a d'abord un saut technologique, il faut qu'on trouve des solutions", insiste-t-il.

"Une fois qu'on aura trouvé des solutions, le processus se mettra en marche et ça prendra quelques années. Mais aujourd'hui, c'est ça qui bloque. On ne sait pas faire sans pétrole, sans charbon et sans gaz naturel", explique Jean-Louis Schilansky. Il précise "qu'en la matière, la France est une très bonne élève. Car on ne produit de l'électricité pratiquement qu'à partir du nucléaire et des renouvelables. Ce qui est un cas presque unique dans le monde". "La consommation ou les émissions de CO2 par habitant en France sont très basses".

 

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
22H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/