single.php

Parlons Vrai chez Bourdin - Fracture dangereuse entre les jeunes et la science ?

Selon une récente étude, les jeunes ont de moins en moins confiance dans la science. François Kraus, directeur du pôle Politique / Actualités de l’IFOP et coauteur de l'enquête, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 13 janvier dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

science jeunes
Les jeunes ont de moins en moins confiance dans la science. © AFP

La proportion des jeunes, âgés de 18 à 24 ans, qui perçoivent positivement la science a chuté de 22 points depuis 1972, selon les résultats d'un sondage Ifop pour la Fondation Reboot et la Fondation Jean-Jaurès, publiés jeudi 12 janvier. 33% des jeunes ont l'impression que la science apporte à l'homme "plus de bien que de mal", contre 55% en 1972.

Parlons Vrai chez Bourdin : les jeunes de plus en plus sensibles aux contre-vérités scientifiques

Les jeunes sont de plus en plus sensibles aux contre-vérités scientifiques et critiques à l'égard de la science. "L'idée était de mesurer le degré de porosité des jeunes à tout un ensemble de contre-vérités scientifiques", explique François Kraus. Pour lui, "ces résultats sont préoccupants". Par exemple, 27% des jeunes pensent que les êtres humains ne sont pas le fruit de l'évolution des espèces mais seraient créés par une force spirituelle. "C'est surprenant d'avoir un taux d'adhésion au créationnisme aussi fort en France". "Ces thèses sont particulièrement fortes chez jeunes de catégories populaires mais surtout ceux qui se disent religieux. 71% des jeunes musulmans pensent que les hommes ont été créés par Dieu".

19% des 18-24 ans interrogés pensent que les pyramides d'Egypte ont été créées par des extra-terrestres. "Selon 'l'Alien theory', des extra-terrestres auraient joué un rôle dans l'essor des premières civilisations. Cette théorie a été répandue en France via une série télévisée qui a usurpé les codes du documentaire. On voit l'impact des réseaux sociaux mais aussi de la télévision sur les esprits des jeunes et leur vision de l'histoire", souligne François Kraus. 20% des 18-24 ans pensent en effet que les Américains ne sont jamais allés sur la Lune. Ils sont victimes "de beaux parleurs, parce que c'est bien vendeur une théorie fumeuse", estime Charles, jeune scientifique de 23 ans qui témoigne au micro de Jean-Jacques Bourdin.

 

"Près de la moitié des jeunes pensent qu'un influenceur populaire est par nature fiable"

Les fake news d'ordre médical qui circulent peuvent être dangereuses pour la santé, alerte par ailleurs François Kraus. 25% des jeunes interrogés pensent par exemple qu'on peut avorter sans risque avec des produits à base de plantes. "Depuis la confusion suite à la décision de la Cour suprême américaine de remettre en cause le droit fédéral à l'avortement, un ensemble d'influenceuses ont expliqué qu'on pouvait se passer du recours d'un médecin et qu'on pouvait avorter à base de plantes". Ce qui l'inquiète, c'est qu'il s'agit de jeunes tout juste sortis du système scolaire secondaire.

C'est selon François Kraus "particulièrement lié à l'exposition à des vidéos sur YouTube, Telegram ou TikTok". Il soulève "un nivellement des savoirs et expertises que permettent les réseaux sociaux. On est passés d'une information verticale, où les autorités scientifiques parlaient de manière directe, à horizontale. Où l'on peut faire confiance à n'importe quel individu devenu un média en soi sur des réseaux sociaux. La moitié des jeunes pensent qu'un influenceur populaire sur les réseaux sociaux est par nature fiable. Ça pose le problème l'éducation aux médias dans le cadre du parcours scolaire".

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

 

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/