single.php

Parlons Vrai chez Bourdin : faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ?

Nous sommes 8 milliards d'êtres humains sur Terre. Emmanuel Pont, ingénieur et auteur du livre “Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ?” paru aux éditions Payot, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 15 novembre dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

enfants Bourdin
Nous sommes officiellement 8 milliards d'êtres humains sur Terre. © AFP

Avez-vous renoncé à avoir des enfants ? Le cap des 8 milliards d’êtres humains sera franchi mardi 15 novembre selon les Nations Unies. Nous étions 2,5 milliards en 1950, nous devrions être 9,7 milliards en 2050. En 2100, l’ONU table sur 10,4 milliards. La population de certains pays croît rapidement, dans d'autres pays la démographie décline. Partout sur terre la population vieillit, la fécondité commence à baisser et l'espérance de vie augmente. 

Parlons Vrai chez Bourdin : "Quel est le poids écologique d'un enfant ?"

Selon les estimations de l'ONU, la population mondiale a quasiment doublé en 50 ans et pourtant, la fécondité est moins forte qu'autrefois. Au début des années 1980, on était à un peu plus de 3 enfants par femme au niveau mondial. En 2050, la moyenne mondiale devrait passer à 2 enfants par femme. Des chiffres qui varient beaucoup d'un pays à l'autre. On vit également de plus en plus longtemps : l'espérance de vie mondiale est passée de 64 ans 1980 à quasiment 73 ans en 2019. Là encore, c'est très inégal d'un pays à l'autre : les pays les plus pauvres accusent 7 ans de retard par rapport à cette moyenne. On est à plus de 80 ans dans beaucoup de pays occidentaux, contre une 50aine dans certains pays d'Afrique subsaharienne. Emmanuel Pont précise que "le taux de pauvreté diminue plus lentement à certains endroits mais il baisse partout sur le long terme".

Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ? C'est la question posée par Emmanuel Pont, "en tant que potentiel futur parent. Avoir un enfant contribue-t-il à la pollution ? Quel serait son poids écologique ?" Le jeune papa confie avoir pris sa décision "en toute connaissance de cause". "À l'échelle de l'humanité, est-ce qu'on est trop sur Terre et pourquoi ?", s'est-il par ailleurs interrogé. "Est-ce un problème, un risque, quelque chose sur lequel on peut agir et comment ? C'est une vaste question qui touche à plein de sujets comme la démographie, la politique, le climat, la philosophie".

 

Emmanuel Pont : "Ce sont les plus âgés qui polluent de loin le plus !"

Pour Emmanuel Pont, il ne faut pas arrêter de faire des enfants pour sauver la planète. "Sur l'axe individuel, avoir un enfant est un poids écologique qui dépend de la manière dont il vit, de la société dans laquelle vit. Le poids écologique d'une naissance n'est pas gravé dans le marbre. Il dépendra des choix de la famille et de l'enfant. Le bilan carbone d'un enfant est relativement faible, ajoute l'ingénieur. Sur l'échelle de la population humaine, la question est délicate. Dans le chiffre de 8 milliards compte pour un le berger africain comme le milliardaire américain ! Or, leur bilan écologique n'a rien à voir ! L'impact du milliardaire n'est pas uniquement son yacht et son jet privé, mais son pouvoir politique, son influence".

Par ailleurs "la croissance de l'humanité, qui va plafonner entre 10 et 11 milliards, est très largement en Afrique inter-tropicale. Qui sont aujourd'hui les pays les plus pauvres du monde de très loin. C'est notamment parce que ce sont les plus pauvres que la natalité descend plus lentement qu'ailleurs. La population va continuer à monter un peu pendant quelques décennies mais elle baissera probablement après". Quel est l'impact écologique d'une population mondiale qui vieillit ? "Ce sont les plus âgés qui polluent de loin le plus !, affirme Emmanuel Pont. Ce n'est pas lié à leur âge mais à leurs revenus et leur mode de vie. Dans les pays moins riches, l'impact est très faible à l'échelle globale".

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

 

L'info en continu
12H
11H
10H
09H
08H
07H
04H
Revenir
au direct

À Suivre
/