single.php

Michel Onfray s’exprime sur la liberté d’expression en France

Par Mathys Melon

Invité de l'émission "Parlons Vrai chez Bourdin" sur Sud Radio, le philosophe et essayiste Michel Onfray a apporté sa vision sur le débat autour de la liberté d'expression dans notre pays à travers cette question : "La liberté d’expression est-elle en recul en France ?"

Michel Onfray - Michel Onfray

Invité de l'émission "Parlons Vrai chez Bourdin" sur Sud Radio, le philosophe et essayiste Michel Onfray a apporté sa vision sur le débat autour de la liberté d'expression dans notre pays à travers cette question : "La liberté d’expression est-elle en recul en France ?"

"Si la liberté d'expression existe, elle est totale, et si elle est totale, on doit aussi inviter les équivalents, des Faurisson, des négationnistes, des révisionnistes."

Tels sont les propos que Michel Onfray a tenus en avril 2021. À l'heure actuelle, la France occupe la 26e place au classement mondial de la liberté de la presse, selon une étude publiée en mai 2022, par Reporters Sans Frontières. Ce classement évalue les conditions d'exercice du journalisme dans 180 pays.

Lorsque Jean-Jacques Bourdin interroge Michel Onfray, son constat est clair : la liberté d'expression n'est pas en recul, elle est bel et bien totale.

"Je pense qu'elle est vraiment totale et c'est ça la catastrophe [...] n'importe qui peut dire n'importe quoi et surtout la critique est totale [...] comme il n'y a plus de logique de vérité et qu'on est dans une logique de post-vérité, les propos les plus stupides peuvent être présenté à égalité avec les propos les plus intelligents [...] n'importe quel crétin donnant son opinion, ça vaut aussi cher que quelqu'un qui a passé sa vie sur un sujet."

Lorsque le sujet de la liberté d'expression est évoqué, nous pensons rapidement à certains événements marquants qui ont redistribué les cartes. C'est notamment le cas de l'attentat de janvier 2015 contre Charlie Hebdo. Depuis ce drame, 45% des Français, dans les médias, considéraient que la liberté d’expression avait diminué et 37% d'entre eux, sur les réseaux sociaux, la considérait inchangée.

La situation vaccinale vis-à-vis du Covid-19 a également exposé plusieurs manières de penser, révélant le mouvement des antivax face à celui des provax.

"On peut calomnier, on peut dire n'importe quoi, on peut dire que la Terre est plate, on peut dire que Napoléon n'a pas existé. Sur le vaccin, tout a été dit et le contraire de tout. On a vu des scientifiques dire tout et n'importe quoi. Les gens sont dans des logiques militantes. Comme ils sont perdus, ils ont une boussole, qui est leur boussole politique. Alors ils vont voir tel site parce qu'il ne voit que tel site ou tel journal et puis la vérité est là, c'est-à-dire qu'il n'y a plus de réflexion, il n'y a plus d'intelligence."

Selon le philosophe, dans une société où toutes les opinions sont logées à la même enseigne, le mensonge peut triompher.

"Raoul Vaneigem [...] a écrit un livre en disant qu'il fallait une liberté d'expression totale, parce que finalement la vérité finirait toujours par surgir et ça s'est une option libérale. C'est le point de jonction entre les libéraux et les libertaires, cette idée que finalement, la vérité finit par triompher tout le temps. Ce qui est faux, je pense que le mensonge peut triompher quand des gens entretiennent sciemment le mensonge et c'est aujourd'hui le cas."

L'intégralité de l'émission est à retrouver sur le site internet de Sud Radio ainsi que sur la chaîne YouTube

Retrouvez Parlons Vrai chez Bourdin sur Sud Radio du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30

L'info en continu
09H
08H
06H
04H
03H
22H
21H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/