Enedis pourra-t-elle couper les ballons d’eau chaude via Linky cet hiver ?

Enedis pourra-t-elle couper les ballons d’eau chaude via Linky cet hiver ? Réponse de Laurent Méric, porte-parole d'Enedis. Il était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 6 octobre dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

Enedis Bourdin
Laurent Méric, invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 6 octobre.

"Linky ne coupera pas l'eau chaude cet hiver !", promet le porte-parole d'Enedis.

"Linky ne coupera pas l'eau chaude cet hiver !"

Laurent Méric le promet : "Linky ne coupera pas l'eau chaude cet hiver !" "On ne coupera ni l'électricité, ni l'alimentation des ballons d'eau chaude. On ne peut pas désactiver le ballon d'eau chaude à travers le compteur Linky, explique-t-il. La consommation des ballons d'eau chaude est le deuxième poste de consommation d'électricité, particulièrement entre midi et 14h, où ça représente sur toute la France la consommation d'une ville comme Paris. Dès 8h du matin et jusqu'à 14h, on est sur un pic de consommation. Pour lisser ce pic de consommation, on s'est dit qu'il pouvait être utile de ne pas réchauffer l'eau des chauffe-eau électriques uniquement, qui sont réchauffés par l'intermédiaire du tarif heures pleines-heures creuses".

"À partir de 12h, dès le 15 octobre et jusqu'au 15 avril 2023, il n'y aura plus le signal d'enclenchement de la réchauffe du cumulus d'eau chaude électrique, précise le porte-parole d'Enedis. L'eau va se réchauffer la nuit, il n'y aura simplement pas de réchauffe partielle dans la journée. Réchauffer l'eau à partir de 12h était un confort qu'on s'accordait. La recherche de plus de sobriété, c'est assez facile à faire et sans conséquence sur le confort quotidien et ça a un vrai impact sur la tenue du réseau électrique".

 

"Nous allons surtout aussi aider les collectivités territoriales"

"En tant qu'entreprise, nous appliquerons le plan de sobriété demandé par le gouvernement, ajoute Laurent Méric. Nous allons surtout aussi aider les collectivités territoriales, annonce Laurent Méric. Nous sommes en lien permanent avec eux et nous avons des propositions à faire aux maires, par exemple sur l'éclairage public. On veut les aider à diagnostiquer, optimiser et mesurer leurs efforts en termes de sobriété et d'économie d'énergie".

"Grâce au compteur Linky, non seulement on pourra conserver les heures creuses entre 12h et 14h, pour avoir un usage à ce tarif pour le four, la télévision, etc. Mais en plus, grâce au compteur Linky, on peut accéder à l'application Enedis à mes côtés et voir ce que l'on consomme demi-heure par demi-heure. Ça permettra dans cet effort collectif que nous avons à faire tous ensemble pour passer cet hiver en France et en Europe, d'avoir connaissance de sa propre conso et voir comment les efforts que l'ont fait chaque jour sont effectifs sur sa consommation. Ça se traduit ensuite très facilement en euros sur sa facture d'énergie".

 

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”