Macron en Israël : "Mahmoud Abbas est complètement démonétisé"

Lors de sa visite en Israël, Emmanuel Macron va notamment rencontrer Mahmoud Abbas. Cette visite peut-elle vraiment être utile ?

Israël
Attaque du Hamas contre Israël : plus de 200 personnes sont retenues en otage à Gaza. (AFP)

Emmanuel Macron, qui vient d’arriver en Israël veut “un État palestinien” et un processus de paix, mais Mahmoud Abbas est-il un interlocuteur crédible ?

Une Autorité palestienne en décalage

"On ne peut pas reprocher à Emmanuel Macron de rencontrer Mahmoud Abbas, estime Didier Billion, politologue français, spécialiste de la Turquie, du Proche-Orient et du Moyen-Orient, directeur adjoint de l'IRIS. Je pense même que c’est même le premier chef d’État occidental qu’il rencontre depuis le 7 octobre. Dans la situation actuelle, il faut multiplier les points de contact, les échanges, les débuts de négociation."

"Pour autant, le problème est que Mahmoud Abbas est complètement démonétisé. Son autorité palestinienne, et il faut mettre des guillemets à ce terme, est en apesanteur. Il faut bien comprendre que la direction de l’Autorité palestinienne est composée de personnes âgées de plus de 80 ans, quand la population palestinienne est démographiquement très jeune."

 

Israël : "Un jeu de rôles politique pas à la hauteur"

"Surtout, une large partie de la population de Cisjordanie rend responsable à Mahmoud Abbas de ne pas avoir su s’opposer de quelque manière que ce soit au processus de colonisation, qui reste un marqueur très fort, juge Didier Billion, politologue français et directeur adjoint de l'IRIS. Il y a 30 ans, il y avait 280 000 colons, 720 000 aujourd’hui. C’est le point de friction quotidien. Quand Emmanuel Macron va rencontrer Mahmoud Abbas, à quoi cela va-t-il servir ?"

"Il explique qu’il faut un état palestinien, mais c’est une formule réthorique, convenue, presque rituelle. Quand on regarde une carte, la réalité d’un état palestinien est sujette à caution au vu de l’expansion continue, graduelle et méthodique des colonies. Il y a là un jeu de rôles politique qui n’est pas à la hauteur des enjeux. Je ne pense pas que le président Macron, à lui seul, puisse changer quoi que ce soit. Avec quel état prendre une initiative pour tenter de débloquer la situation positivement ?"

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !


Revenir
au direct

À Suivre
/