Attentat de Saint-Pétersbourg : le bilan est désormais de 15 morts

Attentat de Saint-Pétersbourg : le bilan est désormais de 15 morts
File d'attente dans le métro de Saint-Pétersbourg © Olga Maltseva / AFP

Le bilan de l'attentat, perpétré début avril à Saint-Pétersbourg (Russie), est désormais de 15 morts.

Plus de deux semaines après l'attentat perpétré dans le métro de Saint-Pétersbourg (Russie), le bilan humain a été revu à la hausse par les autorités locales, après le décès d'une nouvelle victime. Le nombre s'élève désormais à 15 morts.

Dans un état critique depuis l'attaque du 3 avril, la victime - une jeune femme dont l'identité et l'âge n'ont pas été précisés - est décédée ce vendredi matin à l'hôpital après avoir succombé à ses blessures. Le corps médical a également précisé que 23 autres personnes, blessées lors de l'attentat, sont toujours hospitalisées dans plusieurs hôpitaux de Saint-Pétersbourg, quatre sont dans un état grave.

Pour rappel, l'auteur présumé de cet attentat Akbarjon Djalilov, un jeune homme de 22 ans originaire du Kirghizstan, a lui aussi été tué le jour du drame.

Alors que l'enquête se poursuit et que l'attentat n'a toujours pas été revendiqué, le patron des services de sécurité russes (FSB) a annoncé ce jeudi avoir "quasiment identifié" le ou les instigateurs(s) de l'attentat, sans toutefois préciser l'identité de la ou les personnes suspectée(s). La veille, le FSB avait par ailleurs abattu deux terroristes présumés, suspectés de projeter des attentats imminents sur le sol russe, lors d'une opération menée dans la ville de Vladimir, située à 180 kilomètres au nord-est de Moscou. Aucun lien n'a pour l'instant pu être établi entre l'attentat de Saint-Pétersbourg et ces deux individus.

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article
Vous devez être connecté pour réagir
Les rubriques Sudradio