La Russie aurait "quasiment identifié" l'un des organisateurs de l'attentat de Saint-Pétersbourg.

Au lendemain d'une opération de police dans laquelle deux terroristes présumés - soupçonnés de projeter des attentats imminents - ont été abattus, le chef des services de sécurité russes (FSB), Alexandre Bortnikov, a annoncé que son agence avait "quasiment identifié" le commanditaire de l'attentat, perpétré le 3 avril dans le métro de Saint-Pétersbourg. L'intéressé n'a toutefois donné aucune précision sur l'identité de ce suspect.

Les forces spéciales russes ont également précisé avoir arrêté le frère aîné d'un certain Abror Azimovarrêté et emprisonné à Moscou depuis 3 jours. Ce dernier, originaire du Kirghizstan tout comme l'auteur présumé de l'attentat suicide Akbarjon Djalilov, est accusé d'être l'un des instigateurs de l'attaque. Des faits qu'il nie tout en reconnaissant une implication indirecte.

Pour rappel, l'attentat commis le 3 avril dans le métro de l'ex-capitale impériale russe avait fait 14 morts et des dizaines de blessés.
 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio