Tiphaine Daviot : "la série 'Une belle histoire' est une comédie romantique, c'est quelque chose de rafraîchissant"

Tiphaine Daviot et Sébastien Chassagne sont à l’affiche de la série "Une belle histoire", dont France 2 diffuse les 3e et 4e épisodes ce 18 mars 2020.

© AFP

Tiphaine Daviot et Sébastien Chassagne étaient les invités de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 18 mars 2020 dans "Le 10h - midi".

 

"On a pris beaucoup de plaisir à faire cette série"

"C’est quelque chose de rafraîchissant, et on a besoin de fraîcheur en ce moment. C’est chouette de voir de nouveaux visages", a déclaré Tiphaine Daviot. "C’est la série qu’il faut regarder en ce moment. C’est une comédie romantique, on n’en voit pas tant que ça à ces horaires sur ces chaînes-là. On a pris beaucoup de plaisir à la faire", a poursuivi Sébastien Chassagne.

Sébastien Chassagne a notamment tenu à démentir les rumeurs comme quoi il avait fait ses propres cascades : c’est faux. Dans les toutes premières minutes du premier épisode, le personnage qu’il incarne se tient en effet accroché à une montagne, et sa compagne doit choisir entre mourir et mourir tous les deux. Tiphaine Daviot a pour sa part fait savoir que l’écriture était en cours pour la saison 2, "après on verra".

"France 2 prenait tout de même un risque en changeant de ce qu’on voyait d’habitude"

Les deux comédiens ont aussi raconté leur quotidien en confinement. "Je suis en famille avec mon fils et mon épouse. Les tournages et les dates des tournées théâtre ont été annulés. Mais je reste quand même dans une certaine forme d’activité parce que j’écris un scénario", a déclaré Sébastien Chassagne. Tiphaine Daviot s’est quant à elle retrouvée sans activité du tout: "on tournait le prochain film de Bernard Campan dans le sud de la France. Et maintenant je n’ai absolument rien à faire. À un moment il faut que je me mette à la couture ou à l’apprentissage d’une langue, je vais réfléchir".

Tiphaine Daviot avoue s’être inquiétée au moment de l’annonce des audiences, la semaine dernière. "France 2 prenait tout de même un risque en changeant de ce qu’on voyait d’habitude. En plus ça s’ouvre avec une première séquence qui n’est pas évidente."

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !