Roland Magdane : "vu les audiences du vendredi soir, s'il nous reste quelque chose, ce sera un miracle"

Le vendredi 26 mars 2021 à 21h15, C8 diffuse le spectacle « Déjanté » de l'humoriste Roland Magdane, où on le voit se débattre avec sa famille et avec sa femme. L’art de Roland Magdane, c’est d’observer ce qui nous entoure, d’analyser et de décortiquer ce que nous vivons tous les jours.

Roland Magdane, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Pour en parler, Roland Magdane était l'invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 24 mars 2021 dans "Le 10h - midi".

 

Roland Magdane : "à part tenir le stylo, je ne suis pas capable de faire grand-chose"

"Ceux qui m’aiment bien, je vous dis : regardez-le, ce spectacle, parce qu’en face il y a Koh Lanta et un match de rugby. Si je me fie aux audiences, Koh Lanta fait 5 millions et les matches de rugby 6 millions. S’il nous reste quelque chose, ce sera un miracle", a plaisanté Roland Magdane.

"Dans ce spectacle je parle de ma femme, de ma famille. Les gens se marrent parce qu’ils retrouvent leur vie de famille à eux." Et dans la vraie vie ? Dans la vraie vie, la femme de Roland Magdane est son agent. “C’était un hasard, mais elle s’occupe très bien de moi. Moi, à part tenir le stylo ou écrire sur un ordinateur, je ne suis pas capable de faire grand-chose, je ne sais pas me vendre. C’est elle qui négocie mes cachets. »

 

"On a tous envie d’aller se frotter aux États-Unis"

Roland Magdane, compte-t-il prendre sa retraite ? "C’est vrai que je pourrais m’arrêter. Je vous assure que ça va, j’ai un toit, j’ai à manger. Si je continue, c’est parce que j’aime ça profondément. J’adore le stade de l’écriture. Parce que quand on écrit, on est le premier à se marrer de soi-même. Et quand on est devant un public, un truc que tu as pensé tout seul chez toi, va provoquer l’éclat de rire de 2.000 personnes, c’est extraordinaire."

Peu le savent, mais Roland Magdane a essayé de faire carrière aux États-Unis. "C’est un défi que je me suis lancé au départ, comme beaucoup d’acteurs, à l’image d’Omar Sy et Dany Boon. On a tous envie d’aller se frotter là-bas. J’ai envie de dire : je suis parti trop tard. Parce que j’ai eu le confort et le charme de la France. Je peux vous dire qu’aux États-Unis c’est la guerre. Et moi, je n’aime pas faire la guerre. J’ai envie de tendre la main à mon voisin, de discuter avec le mec qui fait le même métier que moi, je n’ai aucune jalousie envers personne. Aux États-Unis, si le mec qui travaille avec vous peut vous mettre de dos à la caméra, il le fera. Et j’ai appris qu’ils l’apprenaient même dans les écoles d’acteurs."

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !