Pascal Bataille : "Il n'y a plus beaucoup d'espaces de liberté à la télévision"

Pascal Bataille, producteur du spectacle « Pin Pon et les petits monstres ». Un spectacle à voir en famille au théâtre Edgar à Paris était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le jeudi 5 mars dans "Le 10h - midi".

Pascal Fontaine invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Éloigné des plateaux de télévision depuis plusieurs années, Pascal Bataille concède se retrouver "de moins en moins dans la télévision". Et l'éventualité d'un retour est fortement compromis. "La télé a plus trop envie de moi en ce moment, et j'ai plus trop envie d'elle", confie l'ancien animateur qui précise que "si un jour il y a un joli projet et qu'on me le propose, je ne dirais bien sûr pas non". Pascal Bataille reste un adepte de Netflix mais aussi beaucoup de documentaires, "c'est la preuve qu'on n'a pas besoin de faire de la télé-réalité ou de la télé bashing pour faire des bons scores. C'est ce style de télé que je déteste", raconte-t-il.

 

Des reproches à la copie

Des reproches que subissait déjà Pascal Bataille et Laurent Fontaine à l'époque de leur émission Y'a que la vérité qui compte. "On a fait du divertissement pur, c'est la vocation de la télévision mais il ne s'agit pas de dire du mal des gens", raconte l'ex-animateur de TF1 de l'émission qui "mettait l'intime en exergue mais qui avait les vertus de montrer que les sentiments et la vérité des gens étaient importants. Elle avait un vrai sens et une vraie vocation", témoigne-t-il.

L'émission de Jean-Marc Morandini Retrouvailles amuse Pascal Bataille. "C'était l'un des plus grands vilipendeurs de notre émission et maintenant il essaye de copier mais je pense que ça n'a pas la même qualité que ce qu'on faisait", témoigne-t-il. Une question de moyens peut-être pour la chaîne de Jean-Marc Morandini. "Mais sur le principe, le fait que ce genre d'émission existe, c'est une bonne chose", reconnait l'actuel producteur.

De l'animation à la production

Si un jour Pascal Bataille devait revenir à la télévision, peu de chance de le voir aux côtés de son acolyte Laurent Fontaine. "On a pris nos distances avec Laurent Fontaine depuis qu'il a rejoint la petite clique macronnienne", reconnait l'ex-animateur. "On se connait depuis 1983, on a partagé les choses les plus difficiles à partager. On est un peu en froid depuis 2-3 ans mais on n'est pas fâché", rassure-t-il. "On a eu un débat sur ses motivations et la manière de le faire, c'est là-dessus qu'on ne s'est pas entendu", explique Pascal Bataille au sujet du nouveau coach des ministères.

Alors Pascal Bataille s'occupe en ce moment d'un hôtel à Lège-Cap-Ferret, "là où j'ai mes racines". "Je produis de temps en temps dans l'audiovisuel et surtout dans le spectacle vivant", explique-t-il. Dont le dernier spectacle "Pin Pon et les petits monstres", qui se produit au théâtre Edgar à Paris. "Je produis des pièces quand j'ai un coup de cœur, j'ai voulu occuper un peu cet espace de liberté qu'est encore le théâtre aujourd'hui, il n'y en a plus beaucoup à la télévision", regrette l'ancien animateur.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !