single.php

Imam Chalghoumi : "C’est triste de focaliser sur le communautarisme"

Par JBG

Que faut-il penser de la forte participation dans les banlieues au premier tour ? Le regard de l'imam Chalghoumi.

Chalghoumi
Yara Nardi - POOL/AFP

On a constaté un record de participation au premier tour des élections législatives dans les banlieues. Avec plus de 60% de participation en Seine-Saint-Denis, on n’a jamais autant voté. Qu'en pense Hassen Chalghoumi ?

"Le choix de vote ne se fait pas selon la religion"

"Je me réjouis d’une forte participation dans les banlieues, réagit Hassen Chalghoumi, Imam de Drancy, président de la conférence des imams de France. Tous les habitants de ces quartiers veulent jouer un rôle actif dans la construction de notre société. Et aussi contribuer à un avenir meilleur pour tous." D'ordinaire, la participation était bien plus faible. "L’engagement citoyen et le résultat montrent une volonté forte de faire entendre leurs voix."

Jean-Luc Mélenchon a-t-il réussi à mobiliser l’électorat musulman des banlieues, qui ont plus voté à gauche ? "Quel que soit le résultat, nous devons rester souder et travailler ensemble à l’avenir de notre pays. Le choix de vote de l’électorat ne se fait pas selon la religion. C’est la stratégie de politiques, dont Mélenchon. C’est triste de focaliser sur le communautarisme. Il faut voter sur la compétence et le bilan de chaque candidat. Peu importe le résultat, il faut respecter le choix des Français. Malheureusement il y a toujours une minorité, celle de l'extrême gauche, qui ramène violence et confrontation. Aujourd’hui, on paie l’islamisme et l’insécurité."

Imam Chalghoumi : "La menace immédiate est l’islamisme"

"Bien sûr, utiliser les conflits internationaux à des fins politiques, cela crée seulement la division et la haine dans certains quartiers." Jean-Luc Mélenchon a-t-il eu raison de mettre la question de la Palestine en avant ? "Le fait de faire barrage au RN a pu inciter à voter. Notre pays a besoin d’être dirigé par des leaders qui prônent la tolérance, la protection des droits de tous les citoyens, réagit Hassen Chalghoumi, Imam de Drancy,. Il faut une France où chacun, quels que soit ses origines sa couleur ou la religion, puisse être protégé respecté."

Le RN et le NFP sont-ils une menace pour la cohésion nationale ? "La menace immédiate pour moi est l’islamisme, la vision de certains politiques d'extrême gauche. On a vu malheureusement monter un certain antisémitisme, et aussi la haine de nos compatriotes de confession juive. On a aussi vu cela au sein de LFI et de la gauche. Au milieu du RN, si ce ne sont pas les dirigeants, il y a encore du racisme contre les musulmans, les minorités, l’immigration. Soyons tous responsables avant de glisser notre bulletin de vote dans l’urne."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
08H
07H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/