Toulouse : un imam appelle au meurtre des Juifs, le parquet ouvre une enquête

La Grande Mosquée de Toulouse, inaugurée en juin 2018
La Grande Mosquée de Toulouse, inaugurée en juin 2018 ©ERIC CABANIS - AFP

Mohamed Tatai, imam à Toulouse, appelait au meurtre des Juifs dans une vidéo d'un prêche datant du mois de décembre dernier et repérée cette semaine par l'Institut de recherche des Médias du Moyen-Orient. Le parquet de Toulouse a décidé, ce vendredi, de l'ouverture d'une enquête.

Mohamed Tatai imam à Toulouse, dans un prêche filmé datant du mois de décembre, face aux fidèles de la prière du vendredi dans la mosquée Ennour de Toulouse, appelait au meurtre des Juifs. La vidéo a été repérée cette semaine par l'Institut de recherche des Médias du Moyen-Orient. 

Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête ce vendredi pour des faits susceptibles d'"incitation à la haine", après avoir été saisit par le préfet. C'est le SRPJ de Toulouse qui est chargé de l'enquête.

Initialement publiée sur Youtube par la Grande Mosquée de Toulouse et sobrement intitulée l'entité sioniste, cette vidéo montre Mohamed Tatai se baser sur un obscur verset du Coran : "Le Prophète a dit : 'Le Jour du Jugement, les Juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres / Et les pierres et les arbres diront : 'Oh Musulman, oh Serviteur d'Allah, il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens le tuer.'"

Dans ce même prêche antisémite, Mohamed Tatai prédit la disparition d'Israël, une crainte qui, selon le prédicateur, serait celle du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou : "Il a peur qu'Israël ne vive pas plus de 76 ans, comme il est écrit dans les prophéties des [Juifs]."

Ces prêches extrémistes ne sont pas une première pour cette figure de la vie religieuse locale, arrivée d'Algérie à la fin des années 1980.

"Le dialogue entre Musulmans et Juifs ne passe que par le sabre et le fusil (...) Il faut battre les femmes qui montreraient des signes de fierté ou d'insubordination." C'est notamment ce qu'il déclarait en 2015, selon le magazine Marianne.

Mais Mohamed Tatai semble mener un double discours. La semaine dernière, il inaugurait la nouvelle grande mosquée de Toulouse. Il prônait alors le dialogue interreligieux...

Un sujet de Cyprien Pézeril pour Sud Radio

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

veliocas
- Vendredi 29 juin 2018 à 17:21
Non pas du Coran, c'est un hadith . Relisez l'article de Marianne (qui a pompé le dossier de l'Observatoire de l'islamisation) , sur l'autre prêche ce sont des propos du cheikh Qaradawi qu'il cite ! Relisez vos sources Mr Pézéril
Veliocas
- Vendredi 29 juin 2018 à 17:22
Pour dire qu'il n'a pas prononcé les deuxièmes extraits, mais cité le nom du cheikh en appelant à lire ses livres sur le jihâd. Ce qui n'est pas moins grave. En savoir plus sur www.islamisation.fr

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio